mis à jour le

Editorial : Le temps des (sales) affaires

Lors de la première Transition (1991-1992), la tension au sein de l'équipe gouvernementale était palpable. A cause des affaires, à cause de relations entre membres du gouvernement parfois détestables, la Transition avait eu à affronter des houles qu'on aurait pu lui épargner. Les Maliens se rappellent qu'en rendant le tablier le 5 juin 1992, le gouvernement de Soumana Sacko avait quitté la table en ordre dispersé et certains ministres ne s'adressaient même plus la parole. La Transition actuelle semble bien se débrouiller également.

En effet, sur le plan des affaires, la Transition les enfile comme une escadrille de m...Les Maliens qui ont aimé la nébuleuse des 8,9 milliards pour l'achat de véhicules à l'armée malienne pourraient fort bien adorer celle tout aussi opaque de l'octroi de la troisième licence pour plus de 55 milliards ; sans oublier au passage le marché de 2,2 milliards passé de gré à gré pour l'achat de somptueuses voitures et autres luxueux 4×4. Les affaires font tellement de bruit que le Vérificateur général a annoncé sa volonté de s'intéresser aux deux premières tout au moins c'est-à-dire les 8,9 milliards offerts par l'AMRTP pour du matériel roulant en faveur de l'armée et la téléphonie mobile. Dans toutes ces affaires, les autorités ne sont guère épargnées et elles reçoivent les accusations comme une pluie de missile.

A ces affaires qui soulèvent les passions et l'indignation s'est ajoutée l'incident entre le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères. La presse en a abondamment parlé. Nous n'en remettrons pas une couche supplémentaire. Seulement, comme de nombreux observateurs, nous sentons que rien n'est entrepris, ni sur le plan de la communication encore moins sur le plan des sanctions pour apaiser les Maliens.

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

temps

AFP

Maroc: Benatia "renonce"

Maroc: Benatia "renonce"

AFP

En Egypte, le retour des investisseurs étrangers prendra du temps

En Egypte, le retour des investisseurs étrangers prendra du temps

AFP

Egypte: timide reprise du tourisme après des temps troubles

Egypte: timide reprise du tourisme après des temps troubles

Affaires

AFP

Sommet Afrique-France: rencontre des ministres des Affaires étrangères

Sommet Afrique-France: rencontre des ministres des Affaires étrangères

AFP

Libye: le gouvernement d'union prend le contrôle du siège des Affaires étrangères

Libye: le gouvernement d'union prend le contrôle du siège des Affaires étrangères

AFP

Mexicains tués en Egypte: la ministre des Affaires étrangères au Caire

Mexicains tués en Egypte: la ministre des Affaires étrangères au Caire