mis à jour le

L'actu en bref

Bordj Bou Arréridj : un jeune s'immole par le feu   Un jeune homme, T. H., 20 ans, s'est immolé hier matin en plein centre-ville de Bordj Bou Arréridj. Le jeune homme s'est aspergé d'essence avant de mettre le feu à son corps. Grièvement brûlé, il a été transporté à l'hôpital Bouzidi Lakhdar de Bordj Bou Arréridj. Selon nos informations, le jeune homme souffre de brûlures du 3e degré et son pronostic vital est engagé. Les raisons de son acte restent encore inexpliquées. Une enquête a été ouverte par les services concernés. Notons que le mois passé, un jeune homme est mort en s'immolant dans les mêmes conditions à El Euch, située à 25 km de Bordj Bou Arréridj.      A. B. Louh : certains points du projet du code du travail «objet de litige»   Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale, Tayeb Louh, a déclaré, hier à l'APN, que certains points du projet de code du travail «font l'objet de litige» entre les employeurs et les représentants des travailleurs. Le ministre du Travail avait indiqué auparavant que le projet comprend plus de 700 articles, dont de nouveaux articles, la plupart de ses articles étant conformes aux changements économiques et sociaux et d'autres sont venus amender les articles contenus dans le code du travail en vigueur.     APS Berriane : l'Ansej escroquée par un éleveur   Un jeune de 28 ans, domicilié à Berriane (wilaya de Ghardaïa), a été déféré, par les éléments de la Gendarmerie nationale, jeudi dernier, devant le parquet près le tribunal de Berriane pour escroquerie au préjudice de l'agence locale de soutien à l'emploi de jeunes (Ansej), selon un communiqué du groupement de la Gendarmerie nationale de Ghardaïa remis hier à l'APS. Ce jeune (A. A.), bénéficiaire d'un projet d'élevage dans le cadre de l'Ansej, s'est présenté dernièrement à la brigade de Berriane pour déclarer le vol de son cheptel ovin acquis dans le cadre de ce dispositif. L'enquête, diligentée par les éléments de la Gendarmerie nationale, a révélé que ce vol n'a jamais existé, selon la même source, ajoutant que le mis en cause a été écroué pour escroquerie.      APS Air Algérie : ouverture des plis pour l'acquisition de 16 avions   Air Algérie a procédé, hier, à l'ouverture des plis des offres commerciales pour l'acquisition de 16 aéronefs neufs dont deux de transport de marchandises (cargo), a indiqué la compagnie dans un communiqué. Air Algérie avait lancé, le 11 avril dernier, un avis d'appel d'offres international restreint pour l'acquisition de huit avions de 150 places, trois de 250 places, trois autres de 70 places et deux appareils cargo d'une capacité de 13 à 20 tonnes. La réception des offres a été clôturée mercredi, précise le communiqué. La commission d'évaluation des offres débutera ses travaux à partir de dimanche prochain, selon la compagnie. Cette acquisition permettra à la compagnie nationale, qui possède actuellement 42 appareils, de poursuivre le processus de renouvellement de sa flotte.      APS            Absence officielle de l'Algérie à «Marseille 2013» : un «malentendu», selon Toumi   Lors d'une rencontre mercredi entre la ministre de la Culture, Khalida Toumi, et une délégation parlementaire française, la ministre a répondu à la question d'une députée du parti socialiste, Samia Ghali, sur l'absence de l'Algérie de la manifestation «Marseille, capitale de la culture européenne 2013». La première responsable du secteur de la culture a indiqué que l'Algérie n'a pas reçu d'invitation des organisateurs de l'événement. Il y aurait «peut-être un malentendu» entre ces derniers et le ministère de la Culture, a-t-elle supposé. La délégation parlementaire française, en visite en Algérie, a rencontré mardi les responsables de l'Assemblée populaire nationale (APN) et a été reçue par le ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, Mohamed Mebarki.   APS Djoudi reconnaît l'existence d'impôts impayés par des compagnies pétrolières   Les déclarations fiscales faites par Sonatrach et ses partenaires étrangers sont soumises à un contrôle régulier de l'administration fiscale en plus d'un contrôle douanier permanent des exportations d'hydrocarbures, a affirmé hier le ministre des Finances, Karim Djoudi, en écartant toute évasion fiscale «volontaire» dans ce secteur stratégique. «Parler d'évasion fiscale dans le secteur des hydrocarbures ou alors de contrebande me semble infondé», a dit M. Djoudi en réponse à une question orale d'un député. Lakhdar Ben Khellaf, député du FJD, interpellait le ministre sur les déclarations fiscales faites par les compagnies pétrolières en Algérie qui échapperaient, selon lui, à tout contrôle ou vérification a posteriori. Il s'est également interrogé sur un éventuel transit illicite de pétrole, en se référant aux constats faits par un rapport de la Cour des comptes élaboré en 2011. Le ministre a tout de même reconnu l'existence d'impôts impayés par des compagnies pétrolières, sans les citer. Entre 2009 et 2011, l'administration fiscale a pu récupérer 4,5 milliards de dinars d'impôts grâce au redressement de la situation de 19 compagnies étrangères activant dans les hydrocarbures et celle de quatre sociétés relevant de Sonatrach, a rappelé M. Djoudi. «Il ne s'agit pas d'une évasion fiscale volontaire mais juste d'infractions essentiellement dues à l'incompréhension, par ces sociétés, de certaines dispositions fiscales» algériennes, a-t-il expliqué.     APS     Contrat de travail aidé : 1635 recrutements à Chlef La mise en place du nouveau dispositif de contrat de travail aidé a permis le recrutement de 1635 jeunes dans les entreprises économiques de la wilaya, a-t-on appris, hier, lors de la journée d'information organisée par l'agence de wilaya de l'emploi. Ce nombre a augmenté de 65% par rapport à 2011 et devrait encore évoluer cette année, puisque 573 emplois ont été créés de janvier à avril 2013. La rencontre, qui s'est déroulée en présence du wali de Chlef et des autorités locales, a réuni de nombreux jeunes et des chefs d'entreprise. Les directeurs de l'emploi et de l'ANEM de la wilaya ont présenté, à l'occasion, un exposé sur les avantages de ce dispositif qui est destiné, selon eux, à favoriser le recrutement des jeunes diplômés. Ils ont souligné les mesures incitatives prises par le gouvernement pour susciter une plus large adhésion des entreprises publiques et privées.     A. Yechkour        Des bureaux du service national dans toutes les wilayas d'ici 2014 Toutes les wilayas seront dotées de bureaux du service national d'ici 2014, pour faciliter les procédures aux jeunes, a annoncé, hier à Aïn Témouchent, le général-major Benbicha Mohamed Salah, directeur du service national. Intervenant en marge de la cérémonie d'inauguration du bureau du service national de Aïn Témouchent, le général-major, a indiqué que«41 wilayas du pays sont dotées de ces bureaux, visant la facilitation des procédures pour les jeunes». Des sept bureaux qui restent, quatre seront ouverts cette année et deux autres en 2014, a-t-il précisé, ajoutant qu'à l'exception de Ghardaïa, dont le bureau du service national sera ouvert prochainement, toutes les wilayas du Sud en sont pourvues. Le général-major Benbicha a également souligné que le fichier national en cours d'élaboration par le ministère de l'Intérieur sera «d'une grande utilité pour la direction du service national, dans la mesure où il lui permettra d'actualiser les listes des citoyens concernés par ce devoir national».    APS     Tourisme : la 14e édition du Sitev du 16 au 19 mai La 14e édition du Salon international du tourisme et des voyages (Sitev 2013) se tiendra du 16 au 19 mai au Palais des expositions des Pins maritimes (Alger), a indiqué hier un communiqué de l'Office national du tourisme, organisateur de l'événement. Placé sous le thème : «Le tourisme interne, une priorité nationale», ce Salon constitue un espace de rencontre des professionnels et opérateurs nationaux et étrangers, permettant l'échange d'expériences et la mise en relation d'affaires, a précisé la même source.     APS         Tizi Ouzou : plus de 25 000 demandes d'emploi en instance de placement L'antenne de Tizi Ouzou de l'Agence nationale de l'emploi (ANEM) a enregistré, à ce jour, 25 276 demandes d'emploi dit «classique», en instance de placement dans le secteur économique, a-t-on appris auprès de cette institution. Selon les statistiques fournies par le chef de projet au niveau de l'ANEM de Tizi Ouzou, Ayad Youcef, «ces demandes d'emploi ont été formulées presque paritairement par les hommes et les femmes, avec des parts respectives de 12 603 demandes et 12 673 demandes». Par niveau d'instruction, le nombre d'universitaires demandeurs d'emploi dans le secteur économique a été estimé à 9164, contre 5566 pour le secondaire, alors que les sans-niveau ne sont qu'au nombre de 256 cas, soit une quote-part insignifiante s'expliquant par le fait que les postulants à des tâches sans qualification «sont rapidement recrutés au niveau des chantiers des travaux publics», a-t-on relevé. Pour ce qui est de l'offre d'emploi par le secteur économique concerné par l'absorption de ces demandes, le bilan de l'agence pour les quatre derniers mois fait état de l'enregistrement d'un total de 2916 postes, 2059 ont été pourvus, alors les 857 autres sont «en cours de traitement», selon M. Ayad. Ce responsable a signalé «un déficit en certains profils accusé actuellement par le marché du travail du secteur du bâtiment et des travaux publics, allant du manque de maçons, coffreurs, ferrailleurs jusqu'aux postes de cadre concernant les ingénieurs en génie civil, les architectes, les hydrauliciens et autres métiers».    APS

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien