mis à jour le

LES JEUNES DE L’APR SUR L’INTERDICTION DE LA MANIFESTION DU PDS : «La direction de ce parti pense que les banlieusards ne sont bons que pour manifester et casser»

Interdite, la manifestation du Pds en banlieue a été le prétexte pour les jeunes de l'Alliance pour la République (APR) de gausser les libéraux. Ils sont d'avis que la direction du Pds pense que les banlieusards ne sont bons que pour manifester et casser.


Le débat sur l'interdiction de manifester en banlieue n'est pas encore clos. Les jeunes de l'Alliance pour la République (APR), lors d'un point de presse, avant-hier, ont dénoncé le choix d'organiser cette manifestation en banlieue, qui obéirait à une piètre logique de la direction du Pds, pensant que les banlieusards ne sont bons que pour manifester et casser. Ainsi, dénoncent-ils, cette instrumentalisation de la jeunesse sénégalaise à des fins strictement politiciennes, alors que les difficultés des jeunes, notamment, ceux des banlieues, liées à l'emploi, la cherté de la vie, sont la conséquence de la gestion frauduleuse et patrimoniale de l'ancien régime. Aujourd'hui, selon les jeunes de l'APR, ces jeunes, sous la houlette de Bara Gaye, qui avait promis à Karim Wade une base politique, avec l'argent du pays, insultent le Président de la République. «Ces jeunes de Bara Gaye, poursuivent-ils, s'en prennent aux institutions du pays, à d'honnêtes citoyens et dirigent des bandes de casseurs, avec l'intention de déstabiliser un Président de la République démocratiquement élu et de mettre la pression sur la Justice sénégalaise».



Décidés à ne pas laisser faire des personnes mal intentionnées qui ont greffé à leurs préoccupations personnelles, des besoins légitimes des sénégalais, pour faire bonne figure, alors que leur seule intention est de faire échapper leur financier Karim Wade à un jugement inéluctable, les jeunes de l'APR informent qu'il n'y a pas une justice pour Karim Wade, qu'il y en a une pour tous les Sénégalais. Aussi, appellent-ils l'Etat à garantir la sécurité des populations et de leurs biens, une de ses missions régaliennes. «Aujourd'hui comme hier, nous sommes attachés au devoir de chacun de rendre des comptes, dans le cadre de la gestion des Affaires publiques», préciseront-ils, rappelant au ministre de la Justice, Aminata Touré et à tous les juges engagés dans la traque des biens mal acquis que «le monde entier regarde le Sénégal, espérant que les procédures engagées feront tache d'huile et serviront d'exemples aux autres peuples africains.
Cheikh Moussa SARR
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

jeunes

AFP

Nigeria: 500 jeunes manifestent pour abaisser les limites d'âge en politique

Nigeria: 500 jeunes manifestent pour abaisser les limites d'âge en politique

AFP

Burundi: la ligue des jeunes du pouvoir défile dans Bujumbura

Burundi: la ligue des jeunes du pouvoir défile dans Bujumbura

AFP

Burundi: six jeunes de l'équipe de robotique portés disparus

Burundi: six jeunes de l'équipe de robotique portés disparus

PDS

Abdoulaye Wade

Pourquoi son retour inquiète Macky Sall

Pourquoi son retour inquiète Macky Sall

Gorgui

Les vraies raisons de son retour

Les vraies raisons de son retour

group promo consulting

Le Pds exige la libération sans condition de "tous les otages politiques"

Le Pds exige la libération sans condition de "tous les otages politiques"