mis à jour le

Garga Mbossé blessé par un projectile Comment les supporters de Lac Rose ont fait avorter le combat

La déception a été le sentiment le mieux partagé, hier, au stade Demba Diop. Le combat Lac Rose Garga qui était l'affiche du gala organisé par WWR, n'a finalement pas eu lieu. Un supporter du lutteur fassois a lancé un projectile au jeune frère de Zoss qui, blessé, n'a pu honorer son contrat.

Amertume. Voilà le sentiment le mieux partagé par les amateurs, hier, lors du duel organisé par la structure WWR. De combat, il n'y en a point eu entre Lac Rose et Garga Mbossé. En effet, ce choc tant attendu par les férus de lutte a avorté. La violence est encore passée par là. Alors que les deux lutteurs venaient juste de faire leurs entrées respectives, Garga Mbossé est atteint d'un projectile balancé, dit-on, par un supporter de Lac Rose. "Petite cause", grands effets. Touché, le pensionnaire de l'écurie Door Dorat, blessé à la tête, est évacué d'urgence par les sapeurs pompiers.
Les amateurs n'en reviennent pas. La tenue du combat est menacée. les amateurs croisent les doigts pour que la blessure ne soit pas aussi grave, de manière à obliger un report de cette affiche.
Mais malheureusement, Cheikh Tidiane Ndiaye donne la mauvaise nouvelle.
« Le combat n'aura plus lieu, ce jeudi 9 mai. Je ne crois pas que Garga Mbossé sera en mesure de pouvoir lutter. Nous permettons au promoteur du combat de reprogammer ce combat à une date ultérieure», a dit le vice président du Cng au micro de Becaye Mbaye.
Le combat est tombé à l'eau. Mais, quelle mouche a bien pu piquer ce "supporter" coupable d'avoir fait avorter cette belle affiche.

Selon certaines sources recueillies auprès de certains amateurs, les supporteurs de Lac Rose avaient obtenu la confirmation de la défaite de leur idole auprès de beaucoup de marabouts et voyants.
Ces prédictions n'ont pas rassuré ces derniers qui redoutaient effectivement une chute de leur lutteur.
D'ailleurs, un des voyants à avoir prédit la défaite de Lac Rose, Idrissa Ndiaye, en l'occurrence, a échappé de justesse à un lynchage du camp fassois. Devant ces prédictions de mauvais augure, des supporters voulaient tout faire pour créer les conditions d'un report du combat.



Lac Rose: "Mes supporters n'ont rien fait"


«Je voulais lutter. Mes supporters n'ont rien fait. J'insiste sur cela. Il faut les laisser en dehors de ça. Toutefois, je déplore ce qui s'est passé et je souhaite un très prompt rétablissement à mon adversaire Garga Mbossé. On pouvait lutter dans le fair-play, je déplore cela. Pourtant, je ne devrais pas lutter pour ce combat. On m'a opéré, à quatre reprises, à la main mais, personne ne l'a su. Ça me fait vraiment mal de ne pas affronter Garga Mbossé».

Amadou L. MBAYE
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

supporters

AFP

CAN-2019: quatre avions pour transporter des supporters tunisiens au Caire

CAN-2019: quatre avions pour transporter des supporters tunisiens au Caire

AFP

CAN-2019: au Caire, les supporters des Pharaons sous le choc de l'élimination

CAN-2019: au Caire, les supporters des Pharaons sous le choc de l'élimination

AFP

Fèves et foot, la recette du Liverfuul attire les supporters égyptiens de Salah

Fèves et foot, la recette du Liverfuul attire les supporters égyptiens de Salah

lac

AFP

L'eau du lac Kivu cruciale dans la lutte contre Ebola

L'eau du lac Kivu cruciale dans la lutte contre Ebola

AFP

Bassin du lac Tchad: un fonds de 100 millions de dollars pour contrer les effets de Boko Haram

Bassin du lac Tchad: un fonds de 100 millions de dollars pour contrer les effets de Boko Haram

AFP

La fragile économie du lac Malawi victime du climat et de la surpêche

La fragile économie du lac Malawi victime du climat et de la surpêche

combat

AFP

Ebola en RDC: peur sur la ville et branle-bas de combat

Ebola en RDC: peur sur la ville et branle-bas de combat

AFP

La combat d'une Ougandaise pour la sécurité des adolescentes dans les villes

La combat d'une Ougandaise pour la sécurité des adolescentes dans les villes

AFP

Mali: "Barkhane impose son rythme" mais "le combat sera long"

Mali: "Barkhane impose son rythme" mais "le combat sera long"