mis à jour le

Angola-Sénégal : les arbitres désignés au centre d'une polémique



Les arbitres seychellois désignés pour le match Angola-Sénégal du 8 juin prochain, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 20114, sont accusés par des joueurs d'Orlando Pirates d'avoir tout fait pour favoriser leur adversaire du TP Mazembé.

Le défenseur d'Orlando Pirates, Patrick Phungwayo, et son milieu de terrain, Lehohonolo Masalesa, ont dénoncé les arbitres seychellois, dans des articles publiés sur le site du club sud-africain. Ce dernier s'est finalement qualifié, eu égard à sa victoire, 3-1, du match aller, malgré une défaite, 0-1, au match retour.

L'arbitre seychellois, Bernard Camille, et ses compatriotes Gilbert Lista et Hensley Danny Pétrousse, qui l'ont assisté lors du match TP Mazembé-Orlando Pirates (1-0), sont désignés pour abritrer la rencontre Angola-Sénégal du 8 juin prochain.

Lehohonolo Masalesa, le milieu de terrain du club sud-africain a, sur le site de son club, rappelé que lors de la rencontre, son équipe "n'a pas eu un seul coup franc dans la moitié de terrain du TP Mazembé".

"Nous n'avons eu qu'un seul tir sur le but congolais, nous n'avons pas eu de corner, on ne comprenait plus", s'est plaint le joueur de 20 ans.

Ses coéquipiers de la défense, Patrick Phungwayo, et le gardien de but, Senzo Meyiwa, qui a arrêté deux penaltys lors de la rencontre, abondent dans le même sens, jugeant que "toutes les fautes étaient sifflées pour le TP Mazembé".

"Des penaltys donnés en début de match pour le premier penalty et à sept minutes de la fin de la rencontre pour le dernier", rapporte le site du club sud-africain, rappelant que le gardien d'Orlando Pirates "a été tout simplement fantastique".

"Ce n'était pas un match, c'était la guerre", a ajouté Meyiwa, le portier sud-africain, soulignant que dès le début du match, ses coéquipiers savaient que ce match ne serait pas une partie de plaisir.

En plus des décisions d'arbitrage, les Orlando Pirates ont dénoncé "le mauvais traitement dont ont été victimes les joueurs, les accompagnateurs et journalistes sud-africains".

La Fédération sud-africaine de football (SAFA) a d'ailleurs déposé une plainte auprès de la Confédération africaine de football (CAF) contre le TP Mazembé, à la suite du match retour des huitièmes de finale de la Ligue des champions ayant opposé les deux équipes.

Du côté congolais, Moïse Katumbi, le président du TP Mazembé, a rejeté ses accusations, relevant qu'"il n'y a eu aucun incident".

Faisant dans la dérision, le TP Mazembé indique que les Sud-africains "devraient être victimes d'hallucinations".

"Concernant le match, Phunwayo (le défenseur) raconte qu'Orlando a concédé un premier penalty (imaginaire bien sûr) en... première mi-temps ! C'est dire à quel point sa mémoire a été troublée par les envolées de Solo Asante, car ce premier penalty a été sifflé à la 56ème minute", écrit le site du TP Mazembé.

"Sur le carton rouge de Lekgwathii, le défenseur central des Pirates aurait devancé Mputu dans la lutte pour le ballon, alors que les images montrent que Trésor est en train de le prendre de vitesse lorsqu'il le déséquilibre et le fait tomber..." soutient le club congolais, sur son site Internet.

Il déclare que "le but de Kasulula aurait été concédé suite à un coup-franc injustifié, et sur le second penalty, les Sud-Africains ont entendu l'arbitre dire au capitaine des Corbeaux comment il fallait le tirer !"

"On croit rêver", déclare le club congolais.

"L'arbitrage a été jugé scandaleux par nos adversaires, selon lesquels aucun des deux penalties n'était justifié", poursuit le TP Mazembé, en estimant que les Sud-Africains manquent de sérieux, avec leurs "affabulations".

Aps

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

arbitres

Rodolph TOMEGAH

Mondial des clubs: Nouveauté ! Les arbitres utiliseront le marqueur temporaire

Mondial des clubs: Nouveauté ! Les arbitres utiliseront le marqueur temporaire

Steven LAVON

Togo: Les arbitres refusent de diriger les 24è et 25è journées de championnat

Togo: Les arbitres refusent de diriger les 24è et 25è journées de championnat

Steven LAVON

Foot Ghana: 9 arbitres suspendus pour usurpation d’identité

Foot Ghana: 9 arbitres suspendus pour usurpation d’identité

polémique

AFP

Gabon: polémique dans la presse sur un communiqué du PS français

Gabon: polémique dans la presse sur un communiqué du PS français

AFP

NFL: San Francisco soutient Kaepernick dans la polémique sur l'hymne américain

NFL: San Francisco soutient Kaepernick dans la polémique sur l'hymne américain

AFP

Présidentielle au Gabon: polémique autour du vote des forces de sécurité

Présidentielle au Gabon: polémique autour du vote des forces de sécurité