mis à jour le

MACKY SALL A L’INSTALLATION DES MEMBRES DU CESE «Vous ne devriez avoir d’autres préoccupations que celles de l’intérêt exclusif de la Nation»


Le Conseil Economique Social et Environnemental a vu ses membres installés, avant-hier, lors d'une cérémonie présidée par Macky Sall. Le Président de la République a exhorté les membres de cette institution à n'avoir autre intérêt que la satisfaction des intérêts des populations.
Le Président de la république, installant, ce mercredi, les membres du CESE, est revenu sur les innovations aussi bien dans ses attributions, son fonctionnement que sa composition. «Il a connu des innovations dont la première et plus visible est l'élargissement de ces domaines de compétences à l'environnement. Cette nouvelle prérogative intègre nos préoccupations à la nécessaire prise en charge de la dimension environnementale dans nos politiques de développement», a-t-il dit.
Poursuivant, le Président fera part de la possibilité offerte aux citoyens de saisir directement cette institution, par le procédé démocratique et participatif de la pétition. «Des groupes de citoyens représentatifs, composés en moyenne de 5000 signatures, peuvent porter leurs préoccupations à l'appréciation du Conseil économique, social et environnemental», a-t-il expliqué, soutenant que cela fera du CESE l'espace public au sein duquel toutes les corporations peuvent se faire entendre, afin que les spécificités de leur secteur d'activités soient pleinement prises en charge dans la définition des politiques publiques.
Par la suite, précisant aux membres du CESE les défis et urgences qui les attendent, le Président Sall parlera d'une institution à la fois constitutionnelle, consultative et représentative, appelée à être au c½ur des processus de réflexion, pour préparer, accompagner et évaluer toutes les politiques publiques, en matière économique, sociale et environnementale. «Face aux défis et urgences qui nous interpellent dans l'agriculture, l'emploi des jeunes, l'énergie, l'éducation, les infrastructures et l'environnement, le Conseil économique, social et environnemental doit jouer un rôle important dans la formulation de propositions pertinentes», a insisté le Chef de l'Etat qui a réitéré son ambition de voir le CESE répondre convenablement aux attentes et aspirations des concitoyens. «Votre première mission est d'informer, d'expliquer, de répondre aux interrogations légitimes des populations, de rendre visibles vos missions et actions. Votre devoir de veille et d'alerte reste essentiel. Le Conseil doit assurer les conditions d'un dialogue social serein et constructif, avec toutes les composantes de la Nation. Lorsque s'imposera le débat d'idées, vous ne devriez pas avoir de préoccupations autres que celles de l'intérêt exclusif de la Nation», a précisé Macky Sall.
Aminata Tall, Présidente du Conseil, a assuré que le CESE sera une institution d'écoute et de veille, pour que le Sénégal soit en mesure de pérenniser son rôle de catalyseur dans une Afrique de l'Ouest encore secouée par des conflits, tensions sociales et heurts de toutes sortes. Elle a, par ailleurs, demandé à tous les conseillers de mesurer la hauteur et la densité de la charge, et d'entreprendre, au sein des commissions, les études, avis et propositions sur les aspects divers et complexes des politiques publiques.
Mamadou DIOUF
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye