mis à jour le

Jean-Eric Rakotoarisoa sur RFI - La candidature d'Andry Rajoelina, « un problème de crédibilité »

Par Christophe Boisbouvier A Madagascar, la crise est rouverte. En janvier, Andry Rajoelina avait décidé de ne pas se présenter à la prochaine élection présidentielle. Et quatre ans après le coup d'Etat de 2009, beaucoup de monde était soulagé. Mais vendredi dernier, coup de théâtre : le numéro un de la transition malgache a fait volte-face. Il sera finalement candidat à l'élection du 24 juillet. Le professeur Jean-Eric Rakotoarisoa enseigne le droit constitutionnel à l'université d'Antananarivo. Il (...) - Lu ailleurs

Madagascar Tribune

Ses derniers articles: Sehatra Fanaraha-maso ny Fiainam-pirenena - Les élections de 2013 : une opportunité  Éducation nationale - 4 2O5 000 écoliers auront chacun leur kits scolaire avant la rentrée  Education citoyenne pour les élections - Le KMF-CNOE demeure confiant 

RFI

AFP

Journalistes RFI tués au Mali: devant les juges, François Hollande confronté

Journalistes RFI tués au Mali: devant les juges, François Hollande confronté

AFP

Elections en RDC: RFI coupé après internet pendant le compte

Elections en RDC: RFI coupé après internet pendant le compte

AFP

Elections en RDC: la correspondante de RFI privée d'accréditation

Elections en RDC: la correspondante de RFI privée d'accréditation

candidature

AFP

Burkina: mouvement de soutien

Burkina: mouvement de soutien

AFP

Côte d'Ivoire : le président Ouattara maintient le suspense sur sa candidature en 2020

Côte d'Ivoire : le président Ouattara maintient le suspense sur sa candidature en 2020

AFP

Ouganda: l'opposant Bobi Wine annonce sa candidature

Ouganda: l'opposant Bobi Wine annonce sa candidature

crédibilité

AFP

Mozambique: l'ex-chef rebelle Dhlakama confiant dans la crédibilité des prochaines élections

Mozambique: l'ex-chef rebelle Dhlakama confiant dans la crédibilité des prochaines élections

Reuters - Elizabeth Pineau

Hollande peine

Hollande peine

Reuters - Elizabeth Pineau

Hollande peine

Hollande peine