mis à jour le

Sébastien Toni, directeur général de la BOA Burkina Faso : « L'offre d'une gamme variée de services participe à la promotion de la bancarisation »

Evoluant dans un domaine très concurrentiel, la Bank of Africa (BOA) veut se démarquer des autres structures de son secteur d'activités. Dans ce cadre, la BOA Burkina Faso a organisé une causerie-débat et une conférence publique le mardi 07 mai 2013 à Ouagadougou à Azalaï Hôtel et à la chambre de commerce et d'industrie du Burkina.

Faire connaître davantage les services offerts par la BOA Burkina Faso et présenter Actibourse et BOA Asset Management, tels ont été les sujets abordés. Ces rencontres étaient thématiques et ont vu la participation de hauts cadres de la BOA, de plusieurs personnalités et de professionnels intervenants dans le domaine bancaire et financier.

Les thèmes abordés par les intervenants

Les échanges sur la causerie-débat et la conférence publique ont porté sur deux thèmes essentiellement. Le premier thème était : « développer ses relations bancaires et optimiser son épargne ». « Opportunités de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) » est le second thème traité. Les intervenants à ces rencontres étaient Manuella Yaitan, directeur général de la BOA Asset Management (BOA AM), Omo-Délé Egué, directeur général adjoint de Actibourse et Sébastien Toni, directeur général de la BOA Burkina Faso.

Sébastien Toni justifie l'intérêt de telles rencontres pour le groupe BOA par le fait qu'elles leur permettent d'expliquer aux populations la panoplie de services à leur niveau. En effet, poursuit-il, le groupe BOA intervient dans divers secteurs d'activités à travers son réseau (quinze banques commerciales, une société financière, une banque de l'habitat, une société de bourse, deux sociétés d'investissement, une société de gestion d'actifs et un bureau de représentation à Paris).

« Développer ses relations bancaires et optimiser son épargne ».

La BOA Burkina Faso propose une diversité de produits d'épargne répondant aux besoins des populations. Ainsi, le directeur général de la BOA Burkina Faso énumère-t-il l'épargne classique, l'épargne réglementé et l'épargne élite (un service propre à la BOA). L'épargne est un acte de prévoyance c'est-à-dire la réalisation d'un projet dans le moyen ou long terme. A cet effet donc, la BOA Burkina Faso propose des plans aux clients. Sébastien Toni note donc le plan épargne logement (qui permet au client de bénéficier à terme d'un crédit pour financer son habitat), le plan épargne ambition (permet de cotiser régulièrement pendant au moins douze mois pour réaliser un projet lié à l'équipement).

Les conditions d'accès à l'épargne seraient très souples à la BOA Burkina Faso (2 500 F CFA de dépôt minimum). Les clients qui y épargnent bénéficient aussi des services auxiliaires et leurs relations avec la BOA peuvent évoluer. Ce qui fait dire à M Toni que « l'offre d'une gamme variée de services participe à la promotion de la bancarisation ».

Les services de BOA Asset Management

BOA Asset Management est la société d'actifs du groupe BOA. Cette société a mis en place deux fonds communs. Nous avons, d'après Manuella Yaitan, le fonds commun de placement Emergence (FCP Emergence) et le fonds commun de placement Global Investors (FCP Global Investors).

Mme Yaitan explique que le FCP Emergence est un produit financier appartenant à la catégorie des Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) constitué à 70% d'obligations et 30% d'actions et de liquidités. « Le FCP Emergence s'adresse aux clients institutionnels de l'UEMOA et aux particuliers souhaitant investir en maîtrisant au mieux les risques » affirme le directeur général de Asset Management. La valeur liquidative de ce placement est de 5 000 F CFA. La publication de la valeur liquidative est quotidienne et la durée de placement recommandée est de trois ans.

« Le FCP Global Investors est également un produit financier appartenant à la catégorie des OPCVM et est constitué de 35% d'obligations et 65% d'actions et de liquidités. Il s'adresse aux particuliers de l'UEMOA et aux institutionnels souhaitant investir en prenant un peu de risque tout en restant modéré » selon les assertions de Mme Yaitan. Le capital à ce niveau est de 1 500 000 000 F CFA divisé en parts de 25 000 F CFA.

Les métiers d'Actibourse.

Actibourse est une société de gestion et d'intermédiation financière du groupe BOA selon Omo- Délé Egué, DGA de Actibourse. Les métiers d'Actibourse consistent d'après M Egué :
- Au courtage (permet de saisir les meilleures opportunités sur la BRVM à travers une plateforme de trading performant et sécurisé) ;
- Au placement de titres (permet d'assurer aux émetteurs une souscription avec succès aux offres de titres les plus intéressants) ;
- A la conservation et service de titres (permet la sécurisation de la garde et de dépôt des titres en circulation à Actibourse) ;
- A l'ingénierie financière et conseil (offrir une solution globale, intégrée et durable aux entreprises, aux institutions financières, aux Etats et aux collectivités territoriales) ;
- A la recherche (offrir à l'investisseur l'information pertinente, complète et indispensable à la prise de décision d'investissement)

En quinze ans d'existence, Actibourse a développé une expertise dans son domaine d'activité.

L'optimisation de l'épargne par la bourse.

Le marché financier sous régional est en bonne santé d'après le DGA de Actibourse. En effet, dit-il, la BRVM a une valeur croissante dans la sous région. En 2012, les sociétés comme la BOA BF (+59, 1% meilleure performance dans le domaine des finances), la BOA Bénin (+7,3%), Bolloré Africa (+35,7%) ont engrangé une plus value. Ce que l'on doit retenir conclut M Egué, c'est que presque toutes les sociétés cotées en bourse ont eu des résultats positifs.

Patindé Amandine Konditamdé
Lefaso.net

Lien utile : Bank Of Africa Burkina Faso : Bientôt un nouveau siège

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

Burkina

AFP

Religieuse colombienne enlevée: recherches au Mali et au Burkina

Religieuse colombienne enlevée: recherches au Mali et au Burkina

AFP

CAN: Burkina Faso et Egypte se neutralisent 1-1 et vont en prolongation en demi-finales

CAN: Burkina Faso et Egypte se neutralisent 1-1 et vont en prolongation en demi-finales

AFP

CAN: le Burkina en terrain quasi-conquis face

CAN: le Burkina en terrain quasi-conquis face

Faso

AFP

CAN: "Quelqu'un ne nous a pas laissé gagner le match" s'insurge le sélectionneur du Bukina Faso

CAN: "Quelqu'un ne nous a pas laissé gagner le match" s'insurge le sélectionneur du Bukina Faso

AFP

CAN: Burkina Faso et Cameroun en demi-finales au bout de l'ennui

CAN: Burkina Faso et Cameroun en demi-finales au bout de l'ennui

AFP

CAN: le Burkina Faso élimine la Tunisie (2-0) et va en demi-finales

CAN: le Burkina Faso élimine la Tunisie (2-0) et va en demi-finales

bancarisation

émergences

Les grands défis de la bancarisation en Afrique

Les grands défis de la bancarisation en Afrique

Larbi Amine - Lemag

Bancarisation au Maroc : Objectif, les deux tiers de la population en 2014

Bancarisation au Maroc : Objectif, les deux tiers de la population en 2014

Larbi Amine - Lemag

Bancarisation au Maroc : Objectif, les deux tiers de la population en 2014

Bancarisation au Maroc : Objectif, les deux tiers de la population en 2014