mis à jour le

Rached Ghannouchi continue à prôner le dialogue avec les terroristes

Rached Ghannouchi, le président du mouvement islamiste Ennahdha au pouvoir , a qualifié , ce jeudi , les terroristes islamistes jihadistes retranchés à Djebel Chaambi, mont situé près de la frontière algérienne, de « jeunes insensés, dépourvus de culture islamique modérée »

Ghannouchi, a dénoncé lors d'une conférence de presse à Tunis, les jihadistes retranchés à Djebel Châambi que les forces de sécurité soutenues par l’armée encerclent et ratissent depuis plusieurs jours. Ces éléments armés a-t-il déclaré selon l’agence TAP, sont seulement « des jeunes insensés, dépourvus de culture islamique modérée et dont les agissements n'ont rien à voir ni avec la religion ni avec le patriotisme ».

Ghannouchi a ajouté que le gouvernement provisoire combat fermement les jihadistes. « Il n’y a aucune justification de la violence après la « Révolution» », a-t-il soutenu.

Estimant que le terrorisme n'a pas de chance de réussir en Tunisie, « Etat musulman modéré », selon ses termes, il a souligné que le « le jihad doit être mené contre la pauvreté et le chômage », reprenant ainsi une citation célèbre habituellement attribuée au premier président de la République tunisienne, Habib Bourguiba.( Al Jihad Al Akbar )

Répondant aux accusations de laxisme portées contre le gouvernement par l'opposition , le guide d'Ennahdha n'en a pas moins défendu la pertinence d'une politique de dialogue avec les salafistes « qui défendent des idées » et ne recourent pas à la violence pour les imposer. Il a écarté qu'en Tunisie, on puisse arrêter des citoyens à cause de leurs convictions. Ce serait, a-t-il fait remarquer, agir comme sous le régime de Ben Ali.

dialogue

AFP

Crise au Togo: la mobilisation tient bon, tractations pour un dialogue

Crise au Togo: la mobilisation tient bon, tractations pour un dialogue

AFP

Centrafrique: dialogue avec les groupes armés primordial, selon le président

Centrafrique: dialogue avec les groupes armés primordial, selon le président

AFP

Crise au Togo: inquiétude générale et appels au dialogue

Crise au Togo: inquiétude générale et appels au dialogue

terroristes

AFP

Tunisie: "ni terroristes ni casseurs", des manifestants du sud ne "lâchent rien"

Tunisie: "ni terroristes ni casseurs", des manifestants du sud ne "lâchent rien"

AFP

Niger: le président exhorte

Niger: le président exhorte

AFP

Mali: De présumés terroristes arrêtés avant le sommet de Bamako (sécurité malienne)

Mali: De présumés terroristes arrêtés avant le sommet de Bamako (sécurité malienne)