mis à jour le

Négociations pour le transfert d'Abdelaziz Barrada de Getafe au Lokomotiv de Moscou

Madrid - Des négociations ont été lancées entre FC Getafe et Lokomotiv de Moscou pour le transfert de l'international marocain Abdelaziz Barrada au club russe, rapporte, jeudi, le quotidien sportif Marca.

Le président de Getafe, Angel Torres, a tenu lundi dernier une réunion avec des responsables de l'équipe russe qui veut s'attacher les services du milieu de terrain marocain, précise le journal.

A cette occasion, la publication rapporte les déclarations d'Angel Torres...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

négociations

AFP

Le gouvernement sud-soudanais cherche

Le gouvernement sud-soudanais cherche

AFP

Maroc-UE: reprise des négociations pour un nouvel accord de pêche

Maroc-UE: reprise des négociations pour un nouvel accord de pêche

AFP

Madagascar: négociations entre les principaux protagonistes de la crise politique

Madagascar: négociations entre les principaux protagonistes de la crise politique

transfert

AFP

Chine: pour Bakambu, son transfert au Beijing Guoan est "une histoire de +timing+"

Chine: pour Bakambu, son transfert au Beijing Guoan est "une histoire de +timing+"

AFP

Tchad: une dizaine de soldats détenus tués lors de leur transfert

Tchad: une dizaine de soldats détenus tués lors de leur transfert

AFP

Egypte: altercation et possible transfert pour le vétéran El-Hadary

Egypte: altercation et possible transfert pour le vétéran El-Hadary

Moscou

AFP

Reprise des liaisons aériennes entre Moscou et l'Egpypte après deux ans d'interruption

Reprise des liaisons aériennes entre Moscou et l'Egpypte après deux ans d'interruption

AFP

Le Caire et Moscou signent un contrat pour la première centrale nucléaire égyptienne

Le Caire et Moscou signent un contrat pour la première centrale nucléaire égyptienne

AFP

Maroc: Benkirane recadré après avoir critiqué Moscou sur la Syrie

Maroc: Benkirane recadré après avoir critiqué Moscou sur la Syrie