mis à jour le

Dépôt d’ordures de Lafiabougou : Des responsables de la Codem s’impliquent

Depuis le 1er mai dernier, les responsables de la Convergence pour le développement du Mali (Codem), résidents dans la commune IV du district de Bamako, ont entrepris de dégager l'imposante « montagne » d'ordures située près du cimetière de Lafiabougou. Il s'agit pour ces responsables de donner un déclic afin que les habitants du quartier se mobilisent pour débarrasser la commune de ce tas d'ordures, devenu un véritable problème de santé publique.

Evacuation du dépôt d’ordure (photo L’Indépendant)

A la « montagne » d'ordures et son odeur nauséabonde, s'est ajouté, depuis quelques jours, un incendie dégageant nuit et jour une fumée toxique. De quoi irriter les populations qui ont fini par investir la rue pour dénoncer l'indifférence des autorités communales. Cette sortie gueulante n'a vraisemblablement pas inquiété les autorités de ladite commune qui estiment, toujours, qu'il revient à la mairie du district de « faire le boulot ». Vu l'ampleur de la situation, des responsables de la Codem fidèles à la devise du parti, « comptons d'abord sur nos propres forces », sont entrés dans la danse. Ainsi, huit camions et deux pelleteuses ont été mobilisés, dès le 1er mai pour commencer l'opération. Et le dimanche dernier, ce sont quatorze camions et deux pelleteuses qui ont été engagés. Pendant toute la journée, ces camions ont effectué des voyages pour transporter les ordures vers une décharge finale, derrière Samaya. D'autres voyages étaient destinés à des champs dont les propriétaires se sont dits intéressés par ces ordures qui peuvent servir d'engrais. Pour le vice président de la Codem, Mamadou Sory Coulibaly, cette action citoyenne se poursuivra tous les dimanches de 8 heures à 17 heures. « Et cela, autant que nous disposerons des moyens nécessaires », dit-il. Ce travail titanesque, pour qui connait le dépôt d'ordures de Lafiabougou, demande des grands moyens. A cet égard, les responsables de la Codem espèrent que l'initiative servira de déclic afin que les populations privilégient leurs actions pour le règlement du problème. « Puisque ce sont nous, les résidents de la commune, qui sommes exposés aux maladies et autres dangers liés à ce dépôt. Nous ne pouvons pas rester à observer les ordures envahir nos rues, et partant nos habitations sans rien entamer », indique Mamadou Sory Coulibaly. Mme Théra Fanta Théra, membre du parti, ne désespère pas pour la continuité de l'initiative. « Nous espérons que d'autres bonnes volontés se joindront à nous pour dégager ces ordures de là», affirme-t-elle.

Issa B Dembélé

 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

dépôt

AFP

Libye: au moins 29 morts dans l'explosion d'un dépôt d'armes

Libye: au moins 29 morts dans l'explosion d'un dépôt d'armes

AFP

Burkina: 11 soldats de l'ex-garde de Compaoré arrêtés après l'attaque d'un dépôt d'armes

Burkina: 11 soldats de l'ex-garde de Compaoré arrêtés après l'attaque d'un dépôt d'armes

AFP

Burkina Faso: attaque d'un dépôt d'armes par d' anciens putschistes

Burkina Faso: attaque d'un dépôt d'armes par d' anciens putschistes

Lafiabougou

Kayes Infos

Kayes : L’INPS de Kayes soulage ses clients et les populations de Lafiabougou

Kayes : L’INPS de Kayes soulage ses clients et les populations de Lafiabougou

Nabil

Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu

Bobo-Dioulasso : Le marché de Lafiabougou prend feu