mis à jour le

Le directeur de l’AADL promet la transparence

Le directeur de l'Agence nationale de l'amélioration et du développement du logement (AADL), Lyès Benidir, se porte garant des droits des anciens souscripteurs au programme de location-vente. Il n'y aura pas de mauvaises surprises, a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse tenue hier au siège de l'agence à Alger. Ceux qui ont souscrit au programme de 2001 et de 2002 restent prioritaires et auront tous leur logement, a-t-il assuré, démentant ainsi les rumeurs qui circulent sur le sujet. Le directeur de l'AADL indique que toutes les mesures garantissant le déroulement de l'opération de «la transparence» ont été prises, estimant que rien ne justifiait les dernières protestations ayant eu lieu devant la direction générale à Bir Mourad Raïs. «Tous les souscripteurs de 2001 et 2002 seront convoqués pour l'actualisation de leurs dossiers, sans exception aucune. Et même ceux qui ne veulent plus du logement doivent se présenter pour signer un désistement. C'est important et indispensable pour la réussite de l'opération», a-t-il souligné, précisant dans ce sillage que le retrait de l'ordre de versement se fera automatiquement au niveau des différents guichets ouverts à l'OPGI de Bir Mourad Raïs. «Nous allons nous assurer que nous n'avons oublié personne. Il faut savoir que l'opération se déroule selon l'ordre chronologique et les convocations se feront selon cet ordre», a-t-il insisté pour rassurer ceux qui n'ont pas encore reçu leur convocation pour actualiser leurs dossiers. Lyes Benidir, qui était à la tête de l'ex-EPLF de Béjaïa, regrette cependant les rassemblements organisés ces derniers jours devant le siège de l'AADL, considérant de telles «contestations» comme «faveur» de retard et de perturbation de l'opération.   

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

transparence

AFP

Les pays en développement réclament plus de transparence sur les marchés agricoles

Les pays en développement réclament plus de transparence sur les marchés agricoles

AFP

Génocide rwandais: des ONG demandent la transparence

Génocide rwandais: des ONG demandent la transparence

Actualités

M.Abbou : ‘La transparence des élections passe par la surveillance des financements d’Ennahdha et d’autres partis’

M.Abbou : ‘La transparence des élections passe par la surveillance des financements d’Ennahdha et d’autres partis’