mis à jour le

Plus de 110 MRDh de financements BAD en 40 ans

En 40 ans de partenariat, les financements cumulés de la Banque Africaine de Développement (BAD) ont atteint plus de 10 milliards d'euros. Le Maroc est le premier bénéficiaire des concours de l'institution africaine sur le continent. A la veille des Assemblées annuelles de la banque qui auront lieu du 27 au 31 mai 2013 à Marrakech, la presse nationale a été invitée à visiter quelques projets structurants ayant bénéficié du financement de la BAD sur l'axe Rabat-Tanger.

En marge des préparatifs à la tenue des Assemblées Générales de la Banque Africaine de Développement (BAD) qui se tiendront du 27 au 31 mai 2013 à Marrakech avec plus de 3 000 participants attendus, le Bureau National de la BAD au Maroc, en collaboration avec le Ministère de l'Economie et des Finances, a organisé, les 02 et 03 mai 2013, des visites sur l'axe Rabat-Tanger au profit de la presse nationale afin de donner un aperçu des projets structurants qui bénéficient des concours financiers de la banque et de leur retombées sur l'économie marocaine (cf. page 16).

Il faut souligner que la BAD est un acteur incontournable dans le financement de l'économie marocaine, étant devenue le premier bailleur de fonds du Royaume avec des montants très conséquents. Ainsi, sur les 40 années de collaboration étroite entre le Maroc et la BAD, les financements cumulés de l'institution africaine ont dépassé la barre des 10 milliards d'euros, soit plus de 110 milliards de dirhams. «Nous opérons au Maroc depuis 40 ans et nous sommes devenus aujourd'hui le premier partenaire et le premier bailleur de fonds du Maroc en finançant des projets structurants», a souligné Mme Amani Abou-Zeid, représentante résidente de la BAD au Maroc. Actuellement, le portefeuille de projets actifs, c'est-à-dire des projets en cours de réalisation, s'élève à 2,7 milliards d'euros, soit plus de 30 milliards de dirhams. Plus intéressant encore, les engagements de la BAD au Maroc s'inscrivent, au cours de ces dernières années, dans un trend haussier.

L'accent sur les infrastructures

Uniquement pour 2012, première année de la mise en place du Document Stratégie Pays (DSP) 2012-2016, les engagements annuels ont atteint un niveau record en dépassant la barre du milliard d'euros pour s'établir à 1,1 milliard d'euros, soit plus de 12 milliards de dirhams. Ce sont ainsi 13 nouvelles opérations qui sont venues rajeunir le portefeuille de projets de la BAD au Maroc.

L'institution africaine participe ainsi activement à la réalisation de projets structurants dans divers domaines : infrastructures (transport, énergie, eau & assainissement), agriculture, éducation, couverture médicale, etc.

Concernant les domaines d'interventions de la banque, Mme Abou-Zeid a rappelé que, tirant les conclusions de la mise en ½uvre du Document de Stratégie Pays (DSP) précédent et partant des besoins manifestés par le Royaume, le DSP 2012-2016 a été axé sur deux piliers fondamentaux. D'abord, il tend à renforcer la gouvernance et l'inclusion sociale : réforme de l'administration publique (éducation, gouvernance locale), programme d'appui au Plan Maroc Vert, assistance technique à la promotion des jeunes entrepreneurs agricoles, etc.

Ensuite, il se veut soutenir le développement des infrastructures «vertes» : centrale solaire de Ouarzazate, programmes intégrés éolien, hydraulique et d'électrification rurale, etc.

«Le choix des domaines d'intervention se justifie par leur impact potentiel significatif sur le renforcement des bases d'une croissance verte et inclusive pour le soutien de la compétitivité de l'économie, le développement du secteur privé et la diversification des sources de croissance de l'économie marocaine». Ainsi, pour 2012, 90 % des engagements ont concerné le financement des infrastructures avec une prédominance des secteurs des énergies renouvelables, du transport et de l'eau et assainissement.

Moussa Diop

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

BAD

AFP

Climat: l'Afrique défavorisée par les projets actuels d'aide, constate la BAD

Climat: l'Afrique défavorisée par les projets actuels d'aide, constate la BAD

Economie

Qui sont les candidats en lice à la tête de la Banque africaine de développement?

Qui sont les candidats en lice à la tête de la Banque africaine de développement?

AFP

Ebola: la BAD accorde une rallonge

Ebola: la BAD accorde une rallonge