mis à jour le

Le Chef de la diplomatie malienne hier face à la presse : « Un conseil des ministres extraordinaire se tiendra ce vendredi pour discuter entièrement des élections de juillet » dixit Tiéman Coulibaly

La résolution 2100, la reconquête de Kidal, le dialogue avec le MNLA et la tenue des élections. Tels étaient, entre autres, les sujets évoqués par le chef de la diplomatie malienne au cours d'un point de presse qu'il a animé hier mercredi 8 mai au département des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. S'agissant de la tenue des élections prochaines, Tiéman Hubert Coulibaly a déclaré qu'un Conseil des ministres extraordinaire sera organisé ce vendredi 10 mai pour se pencher entièrement sur la question.   

 

Le ministre malien des Affaires étrangères Tiéman Coulibaly

Comme à l'accoutumée, Tiéman Hubert Coulibaly a rappelé l'offensive diplomatique d'envergure qu'il a entamée depuis qu'il est au gouvernement. Une manière pour lui, de continuer à mettre en ½uvre la politique nationale dans les domaines des relations extérieures et de la coopération avec les Etats et organismes étrangers.

 

Concernant la tenue des élections prochaines, Tiéman Hubert Coulibaly a déclaré qu'un Conseil des ministres extraordinaire sera organisé ce vendredi 10 mai pour se pencher entièrement sur la question. Néanmoins, il a rassuré que les élections se dérouleront sur toute l'étendue du territoire y compris Kidal. Mais avant cette échéance électorale, il a déclaré que la priorité sera accordée à la sécurisation de l'ensemble du territoire national.

 

Pour le ministre, Tiéman Hubert Coulibaly, qui participait à la réunion du Conseil, la résolution 2100 du Conseil de Sécurité des Nations-Unies marquait une étape importante dans le processus visant à endiguer les activités des groupes terroristes et rebelles. Et que c'est la première fois qu'une telle résolution a été votée car elle comprend à la fois une force de riposte en cas d'attaque ainsi qu'une force d'appui à la mission de l'ONU. Selon lui, la résolution 2100 énumère, parmi les principaux éléments du mandat de la Minusma, la stabilisation de la situation dans les principales agglomérations et la contribution au rétablissement de l'autorité de l'Etat dans tout le pays. Le Conseil confie en outre à la Mission la tâche de contribuer à l'application de la feuille de route pour la transition, y compris le dialogue national et le processus électoral. Elle prend également en compte tous les aspects liés au développement économique du Mali. A cet égard, il a souligné que l’Union européenne et la France organisent ensemble avec le Mali une conférence le 15 mai à Bruxelles pour fédérer et coordonner l'appui de la Communauté internationale autour d’un programme de développement 2013-2014 présenté par le Mali. Un programme qui pourra bénéficier d'une aide de 2 800 milliards de FCFA afin de relancer l'économie du Mali. Ce qui va constituer l’élément fondateur d’un nouveau partenariat pour les prochaines années et la sortie de la crise.

 

S'agissant de la reconquête de Kidal, Tiéman Coulibaly a indiqué que la position du gouvernement est claire c'est-à-dire déployer l'armée malienne sur toute l'étendue du territoire. A ce sujet, il dira : «Kidal n'est pas une exception, c'est un objectif et aucune partie du territoire ne sera exceptée».

Pour ce qui est de la naissance de nouveaux groupes dans le nord et le dialogue avec le MNLA, il a affirmé ceci : «il est temps d'arrêter cette aventure qui a couté beaucoup de sacrifices au Mali. Car, ce pays ne mérite pas cela. Nous serons disposés à discuter avec ceux qui déposeront les armes. Dans le cas contraire, nous seront obligés d'utiliser d'autres moyens que nous jugerons utiles pour reconquérir Kidal».

 

Bandiougou DIABATE & Maciré DIOP

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

chef

AFP

Mali: nouvel ajournement du procès du chef de l'ex-junte Amadou Sanogo

Mali: nouvel ajournement du procès du chef de l'ex-junte Amadou Sanogo

AFP

Mali: devant la cour d'assises, le chef de l'ex-junte "a le moral"

Mali: devant la cour d'assises, le chef de l'ex-junte "a le moral"

AFP

Mali: le chef de l'ex-junte Amadou Sanogo "prêt" pour son procès

Mali: le chef de l'ex-junte Amadou Sanogo "prêt" pour son procès

diplomatie

terrorisme

La Libye proteste contre l'intervention «injustifiée» de la France

La Libye proteste contre l'intervention «injustifiée» de la France

AFP

Egypte: le chef de la diplomatie en Israël pour une rare visite

Egypte: le chef de la diplomatie en Israël pour une rare visite

AFP

La Libye menacée de devenir une nouvelle Syrie, craint son chef de la diplomatie

La Libye menacée de devenir une nouvelle Syrie, craint son chef de la diplomatie

presse

AFP

Egypte: 2 ans de prison pour le président du syndicat de la presse

Egypte: 2 ans de prison pour le président du syndicat de la presse

AFP

Presse économique: La Tribune se lance en Afrique

Presse économique: La Tribune se lance en Afrique

AFP

Gabon: polémique dans la presse sur un communiqué du PS français

Gabon: polémique dans la presse sur un communiqué du PS français