mis à jour le

Douentza : ACCORD SUR LES PRIX DE LA VIANDE

La ville de Douentza, libérée en janvier dernier après des mois d'occupation par les islamistes extrémistes, connaît d'énormes difficultés économiques. La situation alimentaire est particulièrement tendue avec les hausses successives sur les prix de la viande ces derniers temps. C'est ainsi que le prix du kilogramme de viande sans os a atteint 2000 Fcfa. Le produit avec os coûte 1750 Fcfa le kilogramme. En quelques semaines, ces prix ont gonflé de 250 Fcfa.

Ce rapide renchérissement de la viande qui occupe une place importante dans les habitudes alimentaires locales, a suscité la grogne des consommateurs. Les autorités locales ont pris la mesure du mécontentement populaire et ont organisé une réunion de concertation autour du sujet. La rencontre était présidée par Moctar Timbo, le sous-préfet de Mondoro, représentant le préfet de Douentza en déplacement. La réunion a regroupé un représentant du maire de Douentza, le commandant de brigade de gendarmerie de la ville, le chef de peloton de la garde nationale, les représentants des bouchers et des consommateurs.

Au cours de débats très ouverts, les consommateurs ont  dénoncé la cherté de la vie en général en ces moments difficiles et ont surtout fait part de leur incompréhension  face à la flambée des prix de la viande, un produit de base dans l'alimentation de tous les ménages de la zone. Les bouchers ont tenté de justifier cette augmentation par les difficultés qu'ils rencontrent comme la qualité médiocre des animaux et leurs prix élevés et la rude concurrence exercées dans les marchés où ils se ravitaillent par des commerçants de bétail venus d'ailleurs.

A l'issue de la rencontre, les différentes parties sont cependant parvenues à s'entendre. Il a été ainsi décidé de ramener les prix à leurs niveaux antérieurs : 1750 Fcfa le kilogramme de viande sans os et 1500 pour la viande avec os.

O.  DIARRA

Amap-Douentza

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

Douentza

Reportage

Le Nord-Mali dit non aux islamistes

Le Nord-Mali dit non aux islamistes

Reportage

Les djihadistes maliens se font tout petits

Les djihadistes maliens se font tout petits

Nord-Mali

Il est urgent de ne plus attendre

Il est urgent de ne plus attendre

accord

AFP

Soudan: des pays occidentaux appellent

Soudan: des pays occidentaux appellent

AFP

Guinée: la monogamie devient la règle, sauf accord explicite de la première épouse

Guinée: la monogamie devient la règle, sauf accord explicite de la première épouse

AFP

Congo: Lagarde a "bon espoir" sur un accord de restructuration de la dette

Congo: Lagarde a "bon espoir" sur un accord de restructuration de la dette

prix

AFP

France: le prix Simone Veil

France: le prix Simone Veil

AFP

Journée des femmes: Macron remet le premier prix Simone-Veil

Journée des femmes: Macron remet le premier prix Simone-Veil

AFP

Fespaco: "Duga", "Desrances" et "Résolution" distingués par les prix spéciaux

Fespaco: "Duga", "Desrances" et "Résolution" distingués par les prix spéciaux