mis à jour le

Algérie : les sanctions de la Ligue s'abattent sur le MC Alger

La Ligue algérienne a frappé un grand coup. Attendues depuis le triste spectacle offert en finale de la Coupe d'Algérie avec les joueurs du MC Alger qui ont boycotté le protocole de remise des médailles, l'instance a sévèrement puni les dirigeants du Mouloudia. Le sulfureux président Omar Ghrib, pointé du doigt par certains pour être à l'origine de ce boycott, est radié à vie, alors que l'entraîneur Djamel Menad est de son côté suspendu pour deux ans d'exercer son métier. Le MC Alger s'est aussi vu retirer l'indemnité habituellement octroyée par la Fédération aux finalistes de la Coupe d'Algérie. Des mesures prises en raison de (...)

> Lire la suite

Africa n°1

Ses derniers articles: Les coups de coeur du 24/06/13  Mali : l'UE débloque 90 millions pour "consolider" l'Etat  Afrique du Sud : un syndicat veut doubler les salaires dans les mines 

Algérie

AFP

Rachid Taha enterré en Algérie sur la terre de ses ancêtres

Rachid Taha enterré en Algérie sur la terre de ses ancêtres

AFP

Macron reconnaît la responsabilité de l'Etat dans la disparition de Maurice Audin en Algérie

Macron reconnaît la responsabilité de l'Etat dans la disparition de Maurice Audin en Algérie

AFP

L'islamiste Beghal n'a "jamais été condamné" en Algérie

L'islamiste Beghal n'a "jamais été condamné" en Algérie

sanctions

AFP

Afrique du Sud: Ramaphosa exclut des sanctions internationales

Afrique du Sud: Ramaphosa exclut des sanctions internationales

AFP

Burkina: le Conseil d'Etat annule des sanctions contre des magistrats

Burkina: le Conseil d'Etat annule des sanctions contre des magistrats

AFP

Les opposants

Les opposants

Alger

AFP

Sahara: l'émissaire de l'ONU entame

Sahara: l'émissaire de l'ONU entame

AFP

Expulsions de migrants: Alger dénonce une "campagne malveillante" d'ONG

Expulsions de migrants: Alger dénonce une "campagne malveillante" d'ONG

AFP

Sahara: Alger réaffirme sa position après des déclarations d'un ministre marocain

Sahara: Alger réaffirme sa position après des déclarations d'un ministre marocain