mis à jour le

RDC : deux personnes arrêtées après la mort d'un casque bleu au Sud-Kivu

BUKAVU (AFP) - (AFP)

Deux personnes ont été arrêtées mercredi dans le village de l'est de la République démocratique du Congo, où un casque bleu pakistanais a été mortellement blessé la veille dans l'attaque d'un convoi des Nations unies, apprend-on de source civile congolaise.

"Deux personnes suspectées dans l'attaque contre un convoi des Nations unies viennent d'être arrêtées à Walungu", a annoncé à l'AFP en début d'après-midi M. Augustin Kazadi, administrateur de cette ville.

"L'arrestation de ce deux personnes va permettre de trouver la bonne piste, nous sommes en train de nous entretenir avec l'administrateur et la chefferie de Kabare, car l'attaque s'est produite à la bifurcation entre les territoires de Kabare et Walungu" a-t-il ajouté.

Le gouverneur du Sud Kivu, M. Marcellin Cishambo, a confirmé l'arrestation de ces deux personnes."Les chefs coutumiers des territoires de Kabare et de Walungu sont en train d'aider la police", a-t-il ajouté.Selon une source anonyme sur place l'un des suspects interpellés serait connu pour ses activités de "coupeur de routes".

Le convoi de la mission des Nations unies pour la stabilisation du Congo (Monusco) transportait du ravitaillement pour la base de Walungu, a expliqué mercredi à la presse le porte-parole militaire des Nations unies à Kinshasa, le colonel Prosper Basse.Il a été stoppé à 18h30 locale (17h30 GMT) par "un groupe armé non identifié", a-t-il poursuivi.

Selon le porte-parole de la Monusco à Bukavu, M. Alao Billiaminou "ce sont deux véhicules restés derrière dans le convoi qui ont été attaqués par une dizaine d'hommes"."Ces personnes armées ont tenté de prendre en otage un casque bleu et c'est dans l'échange des tirs qui a suivi que trois casques bleus ont été blessés et l'un d'eux a succombé à ses blessures"."Le cas de ces deux autres blessés n'est pas grave", a-t-il précisé.

"Des opérations de bouclage et de ratissage ont aussitôt été effectuées dans la zone et se poursuivent encore", ont précisé les Nations unies à Kinshasa.Des groupes armés agissent dans les Kivus, Sud et Nord.Ces groupes fluctuent au gré des alliances financières et ethniques et l'armée régulière a peu de prise contre eux.

La présence militaire des Nations unies dans cette région date de 1999.D'abord appelée Monuc, cette mission est devenue Monusco en 2010 et compte environ 17.000 personnes.Une brigade d'intervention de 3.000 hommes au mandat plus "musclé" doit être mise en place dans les prochaines semaines.

Selon le colonel Basse interrogé mercredi, "environ 140" représentants des Nations unies ont été tués en RDC depuis le début de la mission.Il n'a pas précisé combien étaient morts accidentellement ou lors de faits de guerre.Selon un décompte établi par l'AFP, depuis le début de la mission 33 casques bleus auraient été tués en RDC dans les combats.

Africa n°1

Ses derniers articles: Les coups de coeur du 24/06/13  Mali : l'UE débloque 90 millions pour "consolider" l'Etat  Afrique du Sud : un syndicat veut doubler les salaires dans les mines 

RDC

AFP

Afrique du Sud: asile politique pour un pasteur congolais recherché par la RDC

Afrique du Sud: asile politique pour un pasteur congolais recherché par la RDC

AFP

L'ONU va réduire le nombre des Casques bleus en RDC

L'ONU va réduire le nombre des Casques bleus en RDC

AFP

La RDC enquête sur l'assassinat de deux experts de l'ONU

La RDC enquête sur l'assassinat de deux experts de l'ONU

mort

AFP

A Tunis, après la mort d'un crocodile, le zoo du Belvédère revit

A Tunis, après la mort d'un crocodile, le zoo du Belvédère revit

AFP

Cameroun: peine de mort requise contre un journaliste de RFI

Cameroun: peine de mort requise contre un journaliste de RFI

AFP

RFI: Mort de Laurent Sadoux, la voix d'Afrique Midi

RFI: Mort de Laurent Sadoux, la voix d'Afrique Midi

Sud-Kivu

AFP

RDC: les Congolais du Sud-Kivu commencent

RDC: les Congolais du Sud-Kivu commencent

Violences

Plus de 7000 Burundais se sont réfugiés en RDC depuis le début de la crise

Plus de 7000 Burundais se sont réfugiés en RDC depuis le début de la crise

Congo-Kinshasa

RDC: le spectre de la balkanisation

RDC: le spectre de la balkanisation