mis à jour le

Le requin qui a attaqué n'était pas marqué

Le requin à l'origine de l'attaque mortelle ce mercredi aux Brisants n'était marqué d'une balise permettant de suivre ses déplacements, indique Antonin Blaison - ingénieur à l'Institut Recherche et Développement.

- Faits Divers

LINFO.re

Ses derniers articles: Francis Collomp : une marche pour ne pas oublier  Mariage des prêtres : pour ou contre ?  Femme ébouillantée : réactions des associations 

requin

AFP

Prédateur devenu proie, le requin en danger

Prédateur devenu proie, le requin en danger

AFP

Surf, requin et caméras, un drame évité en Afrique du Sud

Surf, requin et caméras, un drame évité en Afrique du Sud

AMI

Australie: la surpêche de requin menace les coraux

Australie: la surpêche de requin menace les coraux

attaque

AFP

Mali: deux morts dans une attaque jihadiste près de Bamako

Mali: deux morts dans une attaque jihadiste près de Bamako

AFP

Mali: cinq soldats maliens tués dans une attaque contre l'armée

Mali: cinq soldats maliens tués dans une attaque contre l'armée

AFP

Mali: trois Casques bleus tués dans une attaque jihadiste

Mali: trois Casques bleus tués dans une attaque jihadiste

marque

AFP

Africains d'Europe: Mahrez refait parler de lui, 'Aubame' marque encore

Africains d'Europe: Mahrez refait parler de lui, 'Aubame' marque encore

AFP

CAN:  Aubameyang marque mais fête gâchée pour le Gabon

CAN: Aubameyang marque mais fête gâchée pour le Gabon

AFP

Burundi: la radiation d'Iteka marque un "point de non-retour"

Burundi: la radiation d'Iteka marque un "point de non-retour"