mis à jour le

Nadhir Ben Ammou répertorie les affaires salafistes et terroristes en Tunisie

Lors de la séance d'audition à l'Assemblée Nationale Constituante, le ministre de la justice Nadhir Ben Ammou est revenu en détails "juridiquement" sur les affaires de terrorisme et sur les affaires liées aux salafistes.

Mosaique FM

Ses derniers articles: Le procès des 3 Femen devant la cour d'appel aujourd'hui  L’instance administrative des inspecteurs de l’enseignement primaire reprendra ses activités après la réunion avec le ministre  Imed Daimi : il faut examiner les points de discorde loin des tiraillements politiques 

Affaires

AFP

En Afrique du Sud, les affaires de corruption embarrassent encore le pouvoir

En Afrique du Sud, les affaires de corruption embarrassent encore le pouvoir

AFP

Libye: au moins trois morts dans une attaque contre le ministère des Affaires étrangères

Libye: au moins trois morts dans une attaque contre le ministère des Affaires étrangères

AFP

Remaniement au Rwanda: départ des poids-lourds de la Défense et des Affaires étrangères

Remaniement au Rwanda: départ des poids-lourds de la Défense et des Affaires étrangères

salafistes

AFP

Au Maroc, le come-back des salafistes

Au Maroc, le come-back des salafistes

AFP

Soutenir Sissi pour survivre, le pari difficile de salafistes égyptiens

Soutenir Sissi pour survivre, le pari difficile de salafistes égyptiens

AFP

Maroc: une grâce de détenus salafistes en butte aux craintes sécuritaires

Maroc: une grâce de détenus salafistes en butte aux craintes sécuritaires

terroristes

AFP

Togo: Gnassingbé félicite les forces de sécurité pour avoir démantelé des cellules terroristes

Togo: Gnassingbé félicite les forces de sécurité pour avoir démantelé des cellules terroristes

AFP

Burkina: des exercices de simulation d'attaques terroristes

Burkina: des exercices de simulation d'attaques terroristes

AFP

Tunisie: "ni terroristes ni casseurs", des manifestants du sud ne "lâchent rien"

Tunisie: "ni terroristes ni casseurs", des manifestants du sud ne "lâchent rien"