mis à jour le

Session du haut conseil des collectivités : Pour la réussite du dialogue

Le Président  du Haut Conseil des Collectivités(HCC), Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara a présidé lundi dernier  l’ouverture de la première session de l’Institution au titre de l’année 2013. C’était au siège de l’Institution à l’ex Primature, en présence du ministre du Travail, de la Fonction Publique et chargé de Relations avec les Institutions, représentant le Premier ministre ainsi que des membres du corps diplomatique. Il a en profité pour réaffirmer l’engagement des Conseillers Nationaux dans la sortie de crise axée sur  » la justice, la vérité, la réconciliation et le pardon pour promouvoir une conscience nationale bâtie autour d’un dialogue participatif ».

Oumarou Ag Ibrahim, président de la commission des bons offices

Dans son discours d’ouverture, le Président du HCC a dit que la présente session se tient à un moment  où notre pays, encore ébranlé et dans ses convictions et dans son intégrité, s’évertue, non sans appréhension, à recoudre le tissu social. L’accomplissement de  cette ½uvre de reconstruction nationale n’est pas une sinécure, loin s’en faut. Pour lui,  la tâche sera rude, mais il nous faudra faire montre de courage, d’abnégation, de pugnacité et surtout de patriotisme pour réussir à dessoucher cette crise qui n’en finit d’hypothéquer la destinée de notre peuple.

Dans cette perspective, il a estimé que la feuille de route adoptée par l’Assemblée Nationale, nous remplit d’espoirs d’autant qu’elle désencombre, à travers l’ouverture d’un dialogue franc, direct, inclusif et sans a priori, le chenal menant à la réconciliation et au retour de la paix véritable ; condition sine qua non à l’organisation d’élections libres, démocratiques et acceptées de tous.

Assurément, pour relever le défi de la paix, de celui de la restauration de l’unité nationale et du recouvrement de l’intégrité territoriale, l’Honorable Oumarou Ag Mohamed Ibrahim Haïdara pense que le Mali a aujourd’hui, plus que hier, besoin d’une convergence de bonnes volontés, d’une foi inaltérable et d’une grande tolérance.

Par ailleurs, il a salué au nom du Haut Conseil des Collectivités la mise en place de la Commission Dialogue et Réconciliation tout en l’assurant de son accompagnement total en vue de l’atteinte des objectifs à elle assignés. Il s’agira pour elle de s’appuyer sur les vertus du dialogue et de la paix pour réussir la nécessaire réconciliation entre toutes les communautés maliennes dans leur grande diversité.  » Notre Institution ne lésinera sur aucun moyen pour contribuer à la réussite du dialogue « , a promis le Président du HCC avant de révéler que les conclusions sorties de la journée de réflexions du 05 avril dernier et dont la thématique se rapportait aux rôles et contributions du Haut Conseil des Collectivités dans la mise en ½uvre du programme du dialogue intra et intercommunautaire ont été mises à la disposition de la Commission Dialogue et Réconciliation comme apports tels que recommandés par le Premier ministre.

Pour lui,  » le processus de réconciliation, tel que nous le percevons, se construit à partir de la base « . A cet effet, a-t-il souligné, la Commission Dialogue et Réconciliation gagnerait à insérer dans son dispositif, les chefferies traditionnelles, les communicateurs attitrés dépositaires des us et coutumes. Ces acteurs, a estimé le Président du HCC, au regard de la légitimité qu’ils incarnent, sont sensés identifier les vrais interlocuteurs et ménager le terreau fertile pour un dialogue constructif et responsable. Cette approche d’une paix définitive entre des communautés jadis engagées ensemble pour un seul et même combat ; à savoir celui du développement et le mieux être de leurs populations, devra absolument être privilégiée.

M. Maïga

réussite

Actualités

La coalition pour la réussite de la transition démocratique appelle

La coalition pour la réussite de la transition démocratique appelle

La rédaction

Gouvernement : les nouveaux ministres, une garantie de réussite ?

Gouvernement : les nouveaux ministres, une garantie de réussite ?

Actualités

Lancement officiel de la coalition nationale pour la réussite du processus démocratique

Lancement officiel de la coalition nationale pour la réussite du processus démocratique

dialogue

AFP

Crise au Togo: la mobilisation tient bon, tractations pour un dialogue

Crise au Togo: la mobilisation tient bon, tractations pour un dialogue

AFP

Centrafrique: dialogue avec les groupes armés primordial, selon le président

Centrafrique: dialogue avec les groupes armés primordial, selon le président

AFP

Crise au Togo: inquiétude générale et appels au dialogue

Crise au Togo: inquiétude générale et appels au dialogue