mis à jour le

Rapport de la BM sur l’Afrique : La croissance la plus forte et la plus inutile

Selon le dernier rapport de la Banque mondiale sur la zone Afrique, ce continent détient le taux de croissance le plus haut et le plus rapide au monde. Mais une croissance qui ne sert à rien, car ne réduisant pas la pauvreté.

La Banque Mondiale vient de lancer, le 15 avril, la seconde édition annuelle du Rapport 'Africa Pulse' sur la santé économique de la zone Afrique. Le lancement a été l'occasion pour son principal rédacteur Shanta Devaradjan, Economiste en Chef de la Banque Mondiale, Région d'Afrique, de rencontrer la presse de neuf premier pays-dont le Mali- à travers une vidéo conférence qui a duré deux heures d'horloge. Shanta était accompagné de Punam Chuan-Pole, Economiste principal de la Banque Mondiale, zone Afrique.

Le rapport montre que l'Afrique détient le taux de croissance le plus élevé et le plus rapide au monde. Il serait prévu qu'il atteigne plus de 5% pour 2013-2015. Un quart des pays aurait égalé ou dépassé  le taux de rêve de 7% en 2012. Mais, le même rapport estime que le taux astronomique n'a pas permis de réduire la pauvreté. Au fait, comment expliquer cette position de champion mondiale de la zone Afrique ? Le rapport avance deux facteurs. Il s'agit  du prix élevé des matières premières et l'augmentation des dépenses de consommation. Consommer les produits venus d'ailleurs enrichit les autres et exporter ses matières premières ne fait que développer les pays étranger. Dans le premier cas, on fait tourner les industries d'ailleurs et dans  le second, on se prive soi-même de développement. L'Afrique serait donc dans un cercle  vicié et vicieux ?

Vraisemblablement pas pour les auteurs du rapport. En effet, Shanta - l'Economiste en chef- parle de perspectives d'ensemble qui montrent « une expansion vigoureuse des économies africaines » qui permettait de croire que « l'avenir apporte la promesse d'une croissance encore plus vigoureuse, d'une pauvreté bien moindre et d'une prospérité commune ». Quelles seraient les conditions à satisfaire pour l'atteinte de cette « vigoureuse croissance » réductrice de pauvreté ?

Après la présentation du tout nouveau rapport, Shanta et  Punam se sont prêtés à cette question et à beaucoup d'autres de la part de la presse africaine. Des questions très précises et d'autres d'ordre macroéconomique ont ainsi été posées en trois tours complets de pays. Nous ne sommes pas très sûrs que les reponses fournies aient satisfait les journalistes à satiété. Le rythme soutenu de la vidéo conférence ont fait que les deux vis-à-vis de la presse des deux pays ont été quelque peu vagues et hâtifs dans leurs réponses. Si bien qu'ils ont omis des questions dans leurs reponses. Cela a été le cas pour les questions du Mali. Il y'en avait une qui demandait : A quoi servent les Ptf, Banque Mondiale en tête, si la croissance continue de l'Afrique n'agissait pas pour un meilleur être ? Elle reste posée.

Amadou Tall

rapport

AFP

Le Nigeria modère sa position par rapport au géant sud-africain MTN

Le Nigeria modère sa position par rapport au géant sud-africain MTN

AFP

Maroc: un rapport officiel s'alarme de la persistance des inégalités

Maroc: un rapport officiel s'alarme de la persistance des inégalités

AFP

Les rebelles du Darfour renforcent leur présence en Libye, selon un rapport de l'ONU

Les rebelles du Darfour renforcent leur présence en Libye, selon un rapport de l'ONU

l’Afrique

Benoit DOSSEH

L'Afrique du Sud veut organiser les JO de 2024

L'Afrique du Sud veut organiser les JO de 2024

Ambroise DAGNON

Homosexualité: coming d'un espoir du foot américain et l'Afrique toujours muette

Homosexualité: coming d'un espoir du foot américain et l'Afrique toujours muette

Steven LAVON

Injustice ?! la FIFA invalide le prestigieux succès de l’Afrique du Sud sur l’Espagne

Injustice ?! la FIFA invalide le prestigieux succès de l’Afrique du Sud sur l’Espagne

croissance

AFP

L'Afrique du Sud revoit ses prévisions de croissance

L'Afrique du Sud revoit ses prévisions de croissance

AFP

Le Zimbabwe table sur une croissance plus forte que prévue

Le Zimbabwe table sur une croissance plus forte que prévue

AFP

Afrique subsaharienne: forte croissance de la production agricole attendue d'ici 2027

Afrique subsaharienne: forte croissance de la production agricole attendue d'ici 2027