mis à jour le

Groupes armes de Kidal : Haut conseil de l’Azawad le nouveau foutoir des irrédentistes……

La mascarade continue. Le député apatride et déserteur Mohamed Ag Intalla s’est fendu d’une nouvelle organisation : un soi-disant Haut conseil de l’Azawad. Lancée le 2 mai dernier cette énième organisation affublée de quelques notabilités de Kidal affirme ne pas réclamer l’indépendance d’une partie du Nord, abhorre le terrorisme, et soutient vouloir fédérer tous les groupes armés ou non qui veulent faire la paix avec le sud. En clair l’organisation qui se dit pacifiste enjoint au  » MNLA  » et au  » MIA  » de désarmer.  Selon son porte-parole Mohammed Ag Intalla, des contacts sont pris avec la commission dialogue et réconciliation.

A priori la marchandise est bien emballée sauf que la réalité géopolitique du moment mérite qu’on y mette un bémol. Les communautés minoritaires tamasheq demeurent dans la logique de la partition avec l’AZAWAD comme territoire. Pour mémoire le dépité déserteur Mohammed Ag Intalla a joué un rôle de premier plan dans la création du  » MNA qui se transforma en  » MNLA  » ou le pire projet criminel de toute l’histoire du Mali, en témoigne l’hécatombe d’Aguel Hoc. Possédés par le diable les frères Intalla : Mohammed Ag Intalla ; Algaban Ag Intalla et Iyad Ag Ali ont transformé le septentrion en enfer pour les paisibles populations. En effet la joint venture  » MNLA « , ANCAR DINE, MUJAO ; BOKOHAKAM et tous les parrains de la mafia et du marco-trafic ont semé la mort, la désolation, les violations des droits humains :  viols, amputations, fornications, flagellations obligeant ceux qui le pouvaient à l’exil. Aussi le  » MNLA  » et le  » MIA  » considérés comme des groupes armés seront traités comme tels par les forces armées maliennes incessamment dans l’optique du recouvrement de l’intégrité territoriale du Mali. Par ailleurs se pose la question de la légitimité et de la légalité du  » conseil  » (petit ou haut )et surtout de sa capacité de pression sur les groupes armés. Tout compte fait ce  » conseil  » n’apparaîtrait-il pas comme le nouveau pôle politique des sensibilités pour un  » AZAWAD TOUAREG !

En effet Mohammed Ag Intalla joue à se donner un nouveau leadership face à ses propres frères dans une éventuelle négociation avec le sud, c’est-à-dire la République du Mali en vue d’une large autonomie pour Kidal. La mayonnaise ne prendra pas dans la mesure où le peuple malien n’entend pas céder un pouce de son territoire soit-il de l’AZAWAD appellation détourné de Kidal. Aucun gouvernement malien légitime soit-il ne s’autoriserait d’aller à l’encontre de la décision des Maliens.

Il faut au gofernement de transition d’éviter de tomber dans le piège de ceux-là qui continuent à fouler au pied les fondements de la République. On ne renie pas la roue de l’histoire, notre pays n’est pas bâti sur des postulats ethniques, raciaux ou socioculturels comme les européocentristes tentent désespérément  de le  prouver.

Le court ou haut   » conseil de l’AZAWAD  » est un conseil voyou porté par des apatrides. Il  s’ingénie à détourner la position inflexible des autorités sur l’indivisibilité du territoire par des artifices de triste mémoire dont le génie malfaisant

Illégitime, illégal, voyou le  » conseil « de Mohammed Ag Intalla et comparses l’est parce qu’au Mali il n’existe pas un territoire  » AZAWAD  » et parce que Kidal ne saurait être transformée en un Etat sous quelque forme que ce soit. Car c’est de cela qu’il s’agit ; c’est le fond de la question ; c’est le but ultime de ce nouveau foutoir des irrédentistes

 

Balla Toumkara

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

armes

AFP

Centrafrique: 20 tués en six jours d'affrontements entre groupes armés

Centrafrique: 20 tués en six jours d'affrontements entre groupes armés

AFP

Mali: une religieuse colombienne enlevée par des hommes armés

Mali: une religieuse colombienne enlevée par des hommes armés

AFP

Soudan du Sud: l'ONU votera vendredi concernant un embargo sur les armes

Soudan du Sud: l'ONU votera vendredi concernant un embargo sur les armes

Kidal

AFP

Mali: rentrée scolaire

Mali: rentrée scolaire

AFP

Mali: la Mission de l'ONU inquiète des conséquences des combats autour de Kidal

Mali: la Mission de l'ONU inquiète des conséquences des combats autour de Kidal

AFP

Mali: nouveaux combats entre groupes armés près de Kidal

Mali: nouveaux combats entre groupes armés près de Kidal