mis à jour le

Rencontre avec les cadres de l’Us-Rda : «L’UM-RDA est un parti illégal…»

«L'UM-RDA est un parti illégal, les responsables de ce parti ont eu l'entrée facile au ministère de l'administration territoriale, et ont profité pour avoir le récépissé de leur parti, en violant la charte politique de notre pays».
Le bras de fer entre l'Union Soudanaise-RDA et l'UM-RDA a occupé une grande place  dans la conférence que les responsables du parti de l'indépendance de notre pays (US-RDA) ont animée à la maison de la presse.
L'objectif principal  de cette  conférence était de faire la restitution du dérouler de la conférence nationale extraordinaire que le parti a fait le 13 avril dernier, conférence nationale qui a enregistré la présence des secrétaires généraux de 18 sections du parti et des membres du bureau politique national (BPN) restés fidèles aux idéaux du parti.
Dans la déclaration lue par M. Mamadou Sogoba secrétaire politique du parti : «la conférence nationale s'est félicitée de l'atmosphère de sérénité, de fraternité et surtout de responsabilité et de militantisme qui ont prévalu tout au long des assises.
Après des débats fructueux et conformément aux articles 17 du statut et 58 du règlement intérieur du parti, la conférence a procédé au remembrement du bureau  politique national(BPN). La conférence sur le plan national réaffirme sa foi en l'unité de notre peuple et en notre indépendance nationale en la forme républicaine de l'Etat.
La conférence  soucieuse du devenir de notre chère patrie, se prononce pour la tenue  des élections libres, transparentes et fiables dans les plus brefs délais...», a-t-il dit.
Par ailleurs, les héritiers de Modibo Keita comme, ils aiment se faire appeler, n'ont pas manqué de faire certains mis aux points, notamment la bataille qui les opposent au parti UM-RDA, un  autre parti politique de notre pays.
Pour, M. Gaoussou Coulibaly, principal conférencier du jour : «l'UM-RDA est un parti illégal, qui a eu l'entrée facile au ministère de l'administration territoriale, et a profité de ce fait pour avoir un récépissé. Ce qui viol la charte politique de notre pays», a expliqué M. Gaoussou Coulibaly.
Il va encore plus loin en expliquant la procédure d'union de parti. «L'UM-RDA est né de la fusion d'un certains nombre de parti. Pour que les partis s'unissent, il leur faut s'auto-dissoudre avant de se retrouver pour former un nouveau parti, chose que l'UM-RDA n'a pas faite».
En ce qui concerne les mesures à prendre, les responsables de l'US-RDA comptent engager une bataille judiciaire contre les responsables de l'UM-RDA, sur un certain nombre de fait, notamment la vente du «BAR Mali» l'utilisation du logo de leur parti, et les diffamations à leur encontre.
A la question de savoir pourquoi ce bras de fer, alors qu'ils sont tous deux de la grande famille RDA. Les responsables de l'US-RDA disent non, car selon eux la grande famille RDA a été créé en 1946 alors que l'UM-RDA est née seulement en 2010.
Les composantes de la grande famille RDA sont au Niger, en Cote d'Ivoire, au Ghana, au  Burkina Faso et au Mali le seul représentant de la famille s'est l'US-RDA.
La commission dialogue réconciliation, la situation de Kidal, la participation du parti aux élections ont été entre autres sujets sur lesquels les responsables de l'US-RDA se sont exprimés.
Issa KABA

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

rencontre

AFP

"Majesté, un selfie"! Quand "Momo" rencontre son roi Mohammed VI

"Majesté, un selfie"! Quand "Momo" rencontre son roi Mohammed VI

AFP

Nigeria: le gouvernement rencontre les syndicats pour tenter d'éviter une grève générale

Nigeria: le gouvernement rencontre les syndicats pour tenter d'éviter une grève générale

AFP

Egypte: un député déchu de son mandat après sa rencontre avec l'ambassadeur d'Israël

Egypte: un député déchu de son mandat après sa rencontre avec l'ambassadeur d'Israël

cadres

AFP

Rwanda: libération d'un des cadres des FDU

Rwanda: libération d'un des cadres des FDU

AFP

Côte d'Ivoire: trois cadres du parti de Gbagbo placés en détention

Côte d'Ivoire: trois cadres du parti de Gbagbo placés en détention

AFP

Burkina: le parti de Compaoré accuse la police d'avoir arrêté deux de ses cadres

Burkina: le parti de Compaoré accuse la police d'avoir arrêté deux de ses cadres