mis à jour le

On vous le dit

Les parents des «agresseurs» du chef de la daïra de Boumerdès crient à la hogra   Les parents des trois jeunes mis sous mandat de dépôt, jeudi dernier, pour avoir «agressé» le chef de la daïra de Boumerdès et le SG de la commune se sont présentés, hier, à notre bureau pour dénoncer «la hogra», dont ils estiment être victimes. «Les deux responsables n'ont jamais été agressés par quiconque.  Ils étaient  venus en compagnie d'une cinquantaine de gendarmes pour démolir un mur de clôture se trouvant sur notre propriété, lot n°22 qui s'étend sur 554 m 2», affirme Ali Mouhib, en exhibant les documents attestant ses dires. Pire, l'arrêté de démolition a été signé le 21 avril et exécuté deux jours après. Paradoxalement, le document en question porte le nom d'une autre personne que celle du propriétaire de la parcelle, a-t-on constaté. «On n'a jamais été informés de la décision de démolition, c'est pour cela qu'on n'a pas informé l'administration de ces anomalies», déplore-t-il, en réclamant la libération des trois jeunes arrêtés, qui seront jugés aujourd'hui au tribunal de Boumerdès.   Remue-ménage à l'APC  d'El Affroun !   Quatre décisions ont été prises pour écarter Lamouri  Selmane de son poste de secrétaire général de l'APC, d'El Affroun (Blida). Les raisons de ce «chamboulement» restent encore «floues» et «incompréhensibles». Une décision datée du 29 avril dernier et portant le n°241, met fin aux fonctions de ce secrétaire général. Ce dernier a été muté au service technique de la même APC. Quelques jours plus tard, une nouvelle décision (n°247) a été signée annulant la première. Par la suite, une troisième décision a été établie (n°248), où le maire réaffecte l'ex-SG au bureau du secrétariat général, mais en qualité de... simple agent. Lamouri Selmane universitaire, 18 ans de service dans l'administration, dont  huit comme secrétaire général crie au complot et se dit victime de ses «compétences».   Les parents du martyr Lahmar à La Mecque   Après le vibrant hommage qu'avait rendu La Radieuse au martyr de l'Algérie, Lahmar Mohamed Amine, mort pour la patrie lors de l'attaque terroriste du site gazier de Tiguentourine, à sa famille et à toute la population de Mahdia, hommage au cours duquel le président de La Radieuse avait promis une Omra pour les parents du défunt, voilà que La Radieuse tient sa promesse. En effet, une émouvante réception a eu lieu au salon d'honneur de l'aéroport d'Oran, en présence des responsables de La Radieuse et du wali d'Oran, Abdelmalek Boudiaf. La Radieuse a profité de cette occasion pour offrir une Omra à une dame de 73 ans, El Hadja Aïcha, mère de 5 enfants handicapés à 100%  qui éprouve d 'énormes difficultés pour subvenir à leurs besoins.   La Casbah d'Alger en musique   Pour célébrer l'immensité culturelle du patrimoine ancestral de l'antique Médina d'Alger, une soirée musicale sera organisée demain jeudi par l'Institut français d'Alger en partenariat avec l'association Les Amis de la rampe Louni Arezki-Casbah, au Palais El Menzeh ( face au mausolée de Sidi Abderrahmane), et ce, avec la précieuse contribution de Casbah-Editions. Le public algérois aura l'occasion de découvrir le virtuose libanais, Nassim Malouf, qui animera un concert muscial d'un style nouveau.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien