mis à jour le

Les assassins présumés de Laceuk Ali arrêtés

Les assassins présumés du jeune Laceuk Ali, disparu depuis le 23 février dernier puis retrouvé mort au fond d'un puits, au village Bouacem, dans la wilaya de Boumerdès, ont été arrêtés le 3 mai à Naciria par les services de sécurité, a annoncé un communiqué de la cellule de communication de la sûreté de wilaya de Tizi Ouzou. Une procédure judiciaire a été instruite à leur encontre pour «homicide volontaire avec préméditation», «kidnapping et non-dénonciation de crime». Hier, des centaines de personnes ont répondu à l'appel lancé par des membres de la société civile de Naciria afin d'organiser une marche et un sit-in au chef-lieu communal en signe de solidarité avec la famille Laceuk de Beni Douala. Fait marquant : aux côtés de la population locale et des élus, ont pris part à la manifestation des membres de la famille de la victime. Après une minute de silence en hommage au défunt, les marcheurs ont sillonné la principale artère de la ville avant d'observer un sit-in devant le siège de l'APC. Sur les visages, on pouvait lire la tristesse et la colère. Banderoles et drapeaux nationaux déployés, l'action a réuni les habitants de Tizi Ouzou et ceux de Boumerdès dans la douleur. Un élan de solidarité qui se veut une réponse aux criminels de tout bord et un appel aux pouvoirs publics de la part de citoyens qui aspirent à vivre dans la quiétude. La photo de son frère collé sur la poitrine, la s½ur d'Ali s'est montrée satisfaite de la mobilisation de la population de Naciria. «Aujourd'hui, je considère que mon frère est mort en martyr. Il est toujours parmi nous, c'est une renaissance ; la découverte de son corps a coïncidé avec le jour de son anniversaire», lâche cette s½ur meurtrie. Son frère Mohand Amokrane a remercié vivement les habitants de la région pour ce formidable élan de solidarité : «Nous sommes venus participer à cette manifestation pour dénoncer l'acte lâche et innommable qui a coûté la vie à mon frère. On doit faire en sorte que ce genre de crime ne se reproduise plus à l'avenir.»

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Ali

AFP

Niger: la détention du journaliste Ali Soumana est légale selon le gouvernement

Niger: la détention du journaliste Ali Soumana est légale selon le gouvernement

AFP

Tunisie: un proche de l'ex-président Ben Ali interpellé

Tunisie: un proche de l'ex-président Ben Ali interpellé

AFP

Tunisie/corruption: enquête ouverte sur le témoignage d'un proche de Ben Ali

Tunisie/corruption: enquête ouverte sur le témoignage d'un proche de Ben Ali