mis à jour le

Contre les spoliations foncières Bambylor va marcher, avec 5000 têtes de bétail, sur le palais

C'est la principale information de l'assemblée générale des populations victimes de spéculation foncière. Décidées à unir leurs forces, dans le cadre d'un réseau national, elles lancent un signal de détresse au régime, en marchant, en compagnie de leur bétail, sur le Palais.


Marche particulière, avec ce à quoi nous risquons d'assister dans les jours qui viennent à Dakar ! En effet, après la marche Ziguinchor-Dakar des étudiants ou autres handicapés, nous aurons la «marche du berger» de Bambylor à Dakar. Si on en croit les populations rurales victimes des «vautours fonciers», «5000 têtes de bétail vont se diriger, avec elles, vers le Palais de la république». Et de l'avis de Bira Cissé, ils feront montre de leur détermination à ne pas céder à l'arbitraire. Et selon le Pr Issa Lô, président du mouvement 'Sam Sa Momel', une association qui se bat pour la préservation des «25 km2 concernant sept villages de Bambylor», il sera mis sur pied un «éseau national des populations victimes de la spoliation de leurs terres», une initiative de défense de leurs terres face aux prédateurs fonciers. Et c'était là le prétexte de l'assemblée générale qui, ce weekend, à Bambylor, a réuni des représentants de Fanaye, Ouakam, Bambylor, Keur Ndiaye Lô, décriant le mode opératoire des «vautours fonciers», pour les déposséder. Tous ont émis le v½u de fédérer les forces pour «demander au régime de respecter sa promesse de réparer les injustices de Wade, en premier, celle des terres spoliées par des prédateurs fonciers. Rappelant le cas douloureux de l'affaire dite «Bertin» qui chercherait à déguerpir sept villages (Deni Biram Ndao, Mbeye, Wayambam, Nguendouf, Gorom2, Deny Guedj et Bambylor), le Chef de village de Bambylor précisera qu'Amsatou Sow Sidibé leur avait que le Président Sall, une fois élu, remettrait aux populations victimes des démolitions de l'Armée dans leurs droits. Mais malheureusement, d'après les responsables de 'Sam Sa Momel', «après Comico, d'autres coopératives, comme la Caisse de Dépôt et de Consignation et la caisse de sécurité Sociale qui ont acheté à des dignitaires libéraux, comme Oumar Sy ou Ndiagne Sarr, des terres de l'ordre de 1OO à 2OO ha, veulent venir s'installer sur leurs terres. Décidées à y laisser leurs vies, ces populations avertissent le Président de la République et l'opinion que la «marche du berger» est leur premier plan d'action.
Djiby GUISSE
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

palais

AFP

L'ancien palais des empereurs d'Ethiopie rénové et ouvert au public

L'ancien palais des empereurs d'Ethiopie rénové et ouvert au public

AFP

Gabon: Ali Bongo

Gabon: Ali Bongo

AFP

Soudan: appel

Soudan: appel