mis à jour le

RDC : attaque contre un convoi de l'ONU, un Casque bleu tué

NEW YORK (AFP) - (AFP)

Un Casque bleu pakistanais a été tué mardi dans une attaque contre un convoi de la Mission des Nations unies en République démocratique du Congo (Monusco), a annoncé l'ONU.

L'attaque a été "menée par des éléments armés non-identifiés" dans le sud-Kivu (est de la RDC), a indiqué sans autres précisions le porte-parole de l'ONU Martin Nesirky.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a "condamné dans les termes les plus forts" cette attaque et a "rappelé que les attaques contre les casques bleus constituent un crime de guerre passible de poursuites devant la Cour pénale internationale".

M. Ban "demande au gouvernement de la RDC de de traduire les auteurs de ce crime en justice", a ajouté M. Nesirky.

La Monusco a immédiatement ouvert une enquête sur cette attaque.

L'ONU doit renforcer la Monusco en déployant d'ici quelques semaines une brigade d'intervention de 3.000 sud-africains, tanzaniens et malawites pour combattre les groupes armés de l'Est congolais, dont le mouvement rebelle M23.

Africa n°1

Ses derniers articles: Les coups de coeur du 24/06/13  Mali : l'UE débloque 90 millions pour "consolider" l'Etat  Afrique du Sud : un syndicat veut doubler les salaires dans les mines 

RDC

AFP

Un chroniqueur d'I24 s'excuse auprès de la RDC après avoir traité son président de "tyran"

Un chroniqueur d'I24 s'excuse auprès de la RDC après avoir traité son président de "tyran"

AFP

La RDC n'en a pas fini avec l'épidémie d'Ebola

La RDC n'en a pas fini avec l'épidémie d'Ebola

AFP

Le pape François reçoit le président de la RDC Tshisekedi

Le pape François reçoit le président de la RDC Tshisekedi

attaque

AFP

Burkina: sept morts dont deux soldats lors d'une attaque dans le nord

Burkina: sept morts dont deux soldats lors d'une attaque dans le nord

AFP

Niger: attaque meurtrière contre un poste militaire du Sud-Est près de Diffa

Niger: attaque meurtrière contre un poste militaire du Sud-Est près de Diffa

AFP

Peur et colère dans l'ouest du Niger après une triple attaque meurtrière

Peur et colère dans l'ouest du Niger après une triple attaque meurtrière