mis à jour le

Présidence de la République : MATINEE D’AUDIENCES

Beaucoup de visiteurs, hier, à la résidence du président de la République par intérim. Dioncounda Traoré a ainsi reçu successivement les représentants de l'Union malienne Raoul Follereau, de la plate-forme des cadres et leaders des Touaregs Kel Tamasheq et du Conseil national des ordres professionnels du Mali.

L'Union malienne Raoul Follereau regroupe les malades de la lèpre. Ses représentants étaient venus remettre au président de la République par intérim 500 000 Fcfa en guise de contribution à l'effort de guerre, suite à son appel lancé dans ce sens. Le président de l'Union malienne Raoul Follereau, Moussa Goulou Traoré, a expliqué que cette somme modeste a été collectée volontairement par les membres de son association. « C'est juste un geste symbolique pour marquer  notre soutien à l'armée et à ses alliés de la France et de la Mission internationale de soutien au Mali (Misma) », a commenté Moussa Goulou Traoré qui a remercié le président de la République par intérim pour son « sens patriotique » et « l'humilité » avec laquelle il conduit notre pays vers la sortie de crise.

La délégation de plate-forme des cadres et leaders des Touaregs Kel Tamasheq était conduite par son président Bajan Ag Hamatou, député élu à Ménaka. Lancée le 13 avril dernier, elle regroupe des Touaregs venant de régions de Gao, Tombouctou et Kidal. La plate-forme entend rassembler tous les Touaregs républicains qui reconnaissent l'intégrité du territoire national, l'indivisibilité du Mali, la laïcité et le caractère républicain de notre pays.

Parmi les objectifs de la plate-forme figurent le rejet des « clichés » médiatisés de « rébellion des Touaregs du Mali contre leur pays » et de «conflits intercommunautaires au Mali» et la réaffirmation de l’attachement de la communauté des Kel Tamasheq du Mali à la République, à la laïcité, à la démocratie et à l’Etat de droit.

« Nous nous démarquons sans ambigüité de la violence et exigeons le démantèlement de toutes les milices et la neutralisation de tous les groupes armés. Tous les Touaregs ne sont pas des rebelles comme le font croire certains médias », a indiqué Inhaye Ag Mohamed, porte-parole de la plate-forme. Les Touaregs Kel Tamasheq se proposent de porter un message de paix et de rassemblement vers les différentes communautés du Nord et de notre pays.  « Nous souhaitons la présence de la plate-forme dans tous les débats sur le Nord en particulier et sur notre pays en général. Nous entendons jouer notre rôle en proposant des solutions crédibles aux problèmes d’intégration sociale et d’harmonie entre les populations en vue de la consolidation de l’unité nationale, du dialogue et de la réconciliation nationale », a précisé Inhaye Ag Mohamed.

Les initiateurs de la plate-forme soulignent que leur structure peut accueillir des sympathisants issus d'autres communautés nationales qui adhèrent aux valeurs, principes et règlements de la structure. Elle entend être un des porte-voix « crédibles » de la communauté des Kel Tamasheq de notre pays.

La délégation du Conseil national des ordres professionnels du Mali, conduite par son président Oumar Macky Tounkara, était venue présenter l'organisation au chef de l'Etat. Créé en octobre 2012, le conseil regroupe 13 ordres professionnels. Son souci est de mettre en synergie les ordres professionnels, afin qu'ils puissent contribuer efficacement au développement de notre pays.

Be COULIBALY

 

 

 

 

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

présidence

AFP

Ghana: briguer la présidence de l'Etat, même en fauteuil roulant

Ghana: briguer la présidence de l'Etat, même en fauteuil roulant

AFP

Nigeria: la présidence reconnait avoir plagié un discours d'Obama

Nigeria: la présidence reconnait avoir plagié un discours d'Obama

AFP

Présidence Fifa: Infantino espère obtenir le soutien d'une majorité de pays africains

Présidence Fifa: Infantino espère obtenir le soutien d'une majorité de pays africains

république

AFP

Burkina: début des travaux pour une nouvelle Constitution et une Ve République

Burkina: début des travaux pour une nouvelle Constitution et une Ve République

AFP

République démocratique du Congo: l'ex-rébellion M23 demande un nouveau programme de démobilisation

République démocratique du Congo: l'ex-rébellion M23 demande un nouveau programme de démobilisation

AFP

Air cocaïne: l'Egypte extrade le Français Naudin vers la République dominicaine

Air cocaïne: l'Egypte extrade le Français Naudin vers la République dominicaine