mis à jour le

Un mécanicien-auto écrase un employé à Kamboinsé

Un drame, à la fois horrible et incompréhensible, a endeuillé le 26 avril dernier, la société Groupe Joseph Farah et frères à Kamboinsé (quartier périphérique situé à quelque 15 km du centre-ville de Ouagadougou). Comme un essaim d'abeilles, la foule a envahi la cour, qui, pour brûler les installations de la société, qui pour exiger l'inhumation de la victime dans l'enceinte du service à l'effet de faire porter le forfait dans la conscience du présumé coupable. La tension était palpable à Kamboinsé toute la (...) - Société & culture

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre