mis à jour le

Basket, NBA : MIAMI AU TAPIS, SAN ANTONIO AU PARADIS

Les Bulls ont frappé un énorme coup en s'imposant à Miami la nuit dernière, lors du Game 1 de leur série en demi-finales de la Conférence Est (86-93). Tony Parker et les Spurs ont, non sans mal, dominé Golden State après deux prolongations (129-127)

Toujours privés de Luol Deng, Kirk Hinrich et Derrick Rose, les Bulls ont en effet remporté le Game 1 de la série qui les oppose à Miami la nuit dernière, sur les planches de l'AmericanAirlines Arena (86-93). LeBron James, qui a reçu son trophée de MVP juste avant le coup d'envoi, a pris le taureau par les cornes dans le dernier quart-temps. Mis sous cloche par les soldats de Tom Thibodeau jusque-là, le «King» a inscrit 15 de ses 24 points lors des 12 dernières minutes de la partie. Il donnait trois longueurs d'avance aux siens sur un lancer-franc, à 2'21 de la fin (86-83). Mais c'était le dernier point inscrit par les champions en titre, qui ont par ailleurs shooté à moins de 40% sur le match et ont été dévorés tous crus dans la bataille du rebond (46-32 à l'avantage de Chicago)...

Encore une fois excellent, Joakim Noah (13 pts, 11 rbs) arrachait un rebond offensif et servait Marco Belinelli (10 pts) pour l'égalisation, à longue distance (86-86). Chris Bosh (9 pts, 3/10) manquait ensuite un jumper. Nate Robinson (25 pts) rentrait le sien (86-88). Dwyane Wade, qui a marqué l'intégralité de ses 14 unités dans les trois premiers quarts, s'essayait à trois points, en vain. Robinson, encore lui, faisait parler sa vitesse face à Ray Allen (9 pts) et filait au cercle (86-90, 45'' à jouer). LBJ tentait de faire la différence tout seul, mais son shoot ne touchait même pas l'arceau. Chicago prenait le rebond et Wade envoyait Robinson sur la ligne (86-91). James manquait ensuite un trois points désespéré et Nate Robinson, auteur des 7 derniers points du match, clôturait le score aux lancers-francs (86-93 score final).   

Rappelons que les joueurs de Tom Thibodeau, qui jouaient encore leur premier tour contre Brooklyn samedi dernier, ont remporté deux des quatre confrontations entre les deux équipes en saison régulière. Ils avaient notamment mis fin à la série historique de 27 victoires de Miami, le 27 mars dernier (101-97). Et ce malgré le forfait de Joakim Noah... A noter que Jimmy Butler a signé un gros double-double la nuit dernière, avec 21 points et 14 rebonds. Il a une nouvelle fois joué 48 minutes. 12 points pour Taj Gibson en sortie de banc. Nate Robinson s'est quant à lui vu poser une poignée de points de suture à la bouche suite à un choc avec LBJ dans le deuxième quart. Côté Heat, personne n'a atteint la barre des 10 points en dehors de James et Wade. Game 2 mercredi prochain, toujours en Floride.

 

San Antonio-Golden State : 129-127 ap (San Antonio mène 1-0). Manu Ginobili a manqué 15 de ses 20 shoots face à Golden State, dont 7 de ses 9 tentatives à trois points. Il a notamment pris un immonde tir à plus d'un mètre derrière la ligne à 44 secondes de la fin de la deuxième prolongation, alors que San Antonio menait 126-123. Mais c'est finalement lui qui a rentré le panier de la victoire, à trois points, avec 1''2 à jouer (129-127 ap). Kawhi Leonard trouvait en effet l'Argentin, étrangement seul, sur sa remise en jeu après un temps mort. Ce dernier, qui a terminé avec 16 points, 7 rebonds et 11 passes, ne se posait pas de question et dégainait instantanément avec un sang froid étonnant. 28 points, 8 rebonds et 8 passes pour Tony Parker, 22 points pour Danny Green et 19 points-11 rebonds pour Tim Duncan, malade, qui n'a joué qu'une poignée de secondes lors des prolongations.

Les Spurs reviennent de loin dans cette partie. S'ils ont couru après le score durant toute la première période, ils ne comptaient que quatre points de retard à la mi-temps (49-53). Le tout en privant les Warriors de trois points (4/11 à la MT). Mais Stephen Curry (44 pts, 11 pds) a pris feu au retour des vestiaires... Le serial-shooteur de Golden State a rentré 9 de ses 12 tirs dans le troisième quart-temps, dont quatre majorés, pour un total de 22 unités ! Un temps menés de 17 points, les Texans limitaient la casse avant d'aborder le dernier quart (80-92).

Toujours relégué à -16 avec moins de 5 minutes à jouer (88-104), San Antonio infligeait un 18-2 à ses adversaire et Danny Green, à trois points, envoyait les deux équipes en prolongation (106-106). S'ils encaissaient cinq points d'entrée, les Spurs repassaient rapidement devant au score, une première depuis le tout début du match, grâce notamment au revenant Boris Diaw (7 pts), out depuis trois semaines (113-111). Ginobili avait quant à lui l'occasion d'arracher la victoire au buzzer, en vain (115-115). Green donnait quant à lui +5 à Alamo City sur un tir primé, à un peu plus d'une minute de la fin (126-121). Le coup de grâce ? Non, car Curry inscrivait quatre points d'affilée, avant un panier de l'improbable Kent Bazemore à 3 secondes du buzzer (126-127). Ce dernier n'a joué que deux minutes et shooté une fois... Malheureusement pour lui et les Warriors, qui ne se sont plus imposés à San Antonio depuis 1997, c'est Ginobili qui marquait l'ultime panier du match (129-127 ap)...

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

NBA

Benoit DOSSEH

NBA Chicago Bulls : Luol Deng transféré avant la fin de la saison ?

NBA Chicago Bulls : Luol Deng transféré avant la fin de la saison ?

Benoit DOSSEH

NBA Golden State : Andre Iguodala, blessé, ne sera pas opéré

NBA Golden State : Andre Iguodala, blessé, ne sera pas opéré

Benoit DOSSEH

NBA : Derrick Rose de nouveau sur le billard

NBA : Derrick Rose de nouveau sur le billard

Miami

Benoit DOSSEH

NBA : Miami contourne la défense d’Orlando -vidéo-

NBA : Miami contourne la défense d’Orlando -vidéo-

Benoit DOSSEH

LeBron James associé de David Beckham pour la création d’une équipe de foot

LeBron James associé de David Beckham pour la création d’une équipe de foot

Benoit DOSSEH

NBA : le rookies des 76ers, Carter-Williams baisse la température de Miami

NBA : le rookies des 76ers, Carter-Williams baisse la température de Miami