mis à jour le

Gestion des forêts : UN PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE APPRECIE

Le ministère de l'Environnement et de l'Assainissement par l'entremise de la direction nationale des eaux et forêts et la société Tam Voyage ont signé lundi des contrats de concession de la forêt classée de la Faya et d'amodiation des réserves de faune du Sounsan et du Banifing Baoulé. La cérémonie s'est déroulée au Conseil national du patronat malien, sous la présidence du ministre l'Environnement et de l'Assainissement, Ousmane Ag Rhissa. C'était en présence du directeur national des eaux et forêts, Alassane Boncana Maïga, du patron de Tam Voyage, Mamadou Sinsé Coulibaly, et de plusieurs fonctionnaires du service des eaux et forêts.

Cette signature de contrat pose un nouveau jalon dans le partenariat public-privé, préconisé par le gouvernement pour promouvoir et valoriser les ressources forestières et fauniques, a souligné le directeur national des eaux et forêts. Le salut des forêts et des aires protégées, a constaté Alassane Boncana Maïga, passe aujourd'hui par un tel partenariat car le service des eaux et forêts ne dispose pas de ressources humaines, financières et matérielles suffisantes pour gérer durablement les massifs forestiers.

Troisième du genre dans la gestion forestière au Mali, le présent contrat permettra, au delà de la préservation des ressources forestières et fauniques, de développer l'écotourisme et le tourisme de vision, notamment, par la construction d'infrastructures hôtelières. Les retombées économiques sont nombreuses. Le pays bénéficiera du développement d'un pôle d'activités économiques. Pour les populations riveraines, les perspectives sont plus que prometteuses,  grâce aux nombreuses opportunités d'emplois.

Le partenariat public-privé est une formidable chance pour le service des eaux et forêts qui verra ses capacités renforcées pour se consacrer désormais à son rôle de contrôle régalien, s'est félicité son directeur. En retour, il impose au service des eaux et forêts d'être proactif et suffisamment professionnel en vue d'atteindre ses objectifs.

Le directeur général de Tam Voyage, Yacouba Ouattara, a souligné l'importance des forêts classées des points de vue écologique, économique, touristique et culturel. Avec l'assistance des services publics compétents et l'implication des populations locales, Tam Voyage engagera les moyens nécessaires à la conservation et à l'utilisation durable des ressources forestières, a promis son responsable. C'est sur cette note d'espoir que le ministre a souhaité bon vent à l'initiative.

C. A. DIA

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

gestion

AFP

Abus sexuels en Centrafrique: "mauvaise gestion flagrante" des Nations Unies

Abus sexuels en Centrafrique: "mauvaise gestion flagrante" des Nations Unies

AFP

Burkina: le gouvernement de la transition accusé de mauvaise gestion

Burkina: le gouvernement de la transition accusé de mauvaise gestion

AFP

Tunisie: le gouvernement défend sa gestion de la crise

Tunisie: le gouvernement défend sa gestion de la crise

partenariat

AFP

Conférence sur la Somalie

Conférence sur la Somalie

AFP

Foot: Orange signe un nouveau partenariat de huit ans avec la CAF

Foot: Orange signe un nouveau partenariat de huit ans avec la CAF

AFP

Au Medef, Youssou N'Dour milite pour un partenariat "gagnant-gagnant" France-Afrique

Au Medef, Youssou N'Dour milite pour un partenariat "gagnant-gagnant" France-Afrique