mis à jour le

Ténenkou : LE LONG CHEMIN DU RETOUR A LA NORMALE

Le cercle de Ténenkou est l'une des zones qui ont le plus souffert des exactions du MNLA. Depuis le 2 mars 2012, date de la première attaque des rebelles, le cercle vit dans une profonde insécurité. Les bandits du MNLA font, en effet, régner la terreur dans le cercle. En mars dernier, ils se sont livrés à une véritable tuerie dans la commune rurale de Toguéré Coumbé où ils ont attaqué un véhicule de forains se rendant à Diondiori. Vingt des 27 passagers à bord du véhicule ont alors été froidement exécutés. Trois des victimes seront jetées dans un puits. Sept passagers ont pu s'échapper. Ce sont eux qui ont témoigné sur le massacre.

C'est dans ce contexte que le gouverneur de la Région de Mopti, Ibrahima Hama Traoré, accompagné d'une forte délégation s'est rendu récemment dans le cercle. La délégation a sillonné tout le cercle en visitant tous les anciens arrondissements. Les mesures de sécurité, la consolidation de la paix, le processus de réconciliation entre les communautés et les préparatifs des prochaines élections ont été les principaux sujets abordés lors de la tournée.

Pour empêcher les méfaits des bandits, un important dispositif sécuritaire est désormais en place. Les forces de défense et de sécurité du « Fuseau ouest » font régulièrement des patrouilles dans la zone.

Le gouverneur de la Région de Mopti a salué l'endurance et le courage des populations, avant de leur demander de regarder résolument vers l'avenir. « Nous allons  tourner cette page et nous engager dans la reconstruction de notre pays », a lancé le gouverneur dont l'étape suivante de la visite était le cercle de Youwarou.

Ibrahima Hama Traoré a été élevé au rang de citoyen d'honneur de  du village de Diafarabé où il fut chef d'arrondissement. Partout, la délégation  a été chaleureusement accueillie par les populations qui ont été rassurées par la visite du gouverneur. Autre constat positif : l'administration commence à se réinstaller progressivement dans le cercle. Le retour à la normale est donc en marche, mais le chemin risque d'être long.

M. DEMBELE

Amap-Ténenkou

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

retour

AFP

Côte d'Ivoire: retour dans son parti d'un ex-candidat

Côte d'Ivoire: retour dans son parti d'un ex-candidat

AFP

L'opposant Katumbi assure que son retour en RDC est "imminent"

L'opposant Katumbi assure que son retour en RDC est "imminent"

AFP

De retour d'exil, l'ex-Premier ministre du Lesotho vise la victoire

De retour d'exil, l'ex-Premier ministre du Lesotho vise la victoire