mis à jour le

Togo / Violation des droits des réfugiés ivoiriens : Dr Boga Sako Gervais interpelle les autorités togolaises et ivoiriennes (L’intelligent d’Abidjan)

A l’occasion d’une conférence-débat initiée par la web tv EventnewsTV qu’il a été invité à co-animer à Toulouse, le samedi 4 mai dernier, avec Alain Toussaint, ex-conseiller de Laurent Gbagbo, et Me Habiba Touré, l’une des avocates de la famille Gbagbo, le Dr BOGA Sako Gervais, président-fondateur de la FIDHOP (Fondation ivoirienne pour les droits de l’Homme et la vie politique), exilé politique en Italie, a dénoncé vigoureusement la récente situation de crise qui a prévalue dans le camp des réf [...]

Togo

AFP

Législatives sans heurts au Togo

Législatives sans heurts au Togo

AFP

Législatives sous haute tension au Togo

Législatives sous haute tension au Togo

AFP

Togo : trois morts dans des heurts avec les forces de l'ordre (opposition)

Togo : trois morts dans des heurts avec les forces de l'ordre (opposition)

violation

AFP

JO-2016/Athlétisme: un entraîneur kényan exclu pour violation des règles antidopage (CIO)

JO-2016/Athlétisme: un entraîneur kényan exclu pour violation des règles antidopage (CIO)

Djamila Ould Khettab

Les députés algériens dénoncent la violation du Consulat d’Algérie

Les députés algériens dénoncent la violation du Consulat d’Algérie

L'Indépendant

Nomination du capitaine Sanogo au grade de Général : Les Sofas de la République qualifient l’acte  de violation de la loi fondamentale

Nomination du capitaine Sanogo au grade de Général : Les Sofas de la République qualifient l’acte de violation de la loi fondamentale

droits

AFP

Dans la rue, les Soudanaises se battent pour leurs droits

Dans la rue, les Soudanaises se battent pour leurs droits

AFP

Anniversaire des Droits de l'homme: un artiste congolais expose une statue faite de douilles

Anniversaire des Droits de l'homme: un artiste congolais expose une statue faite de douilles

AFP

"Régression patente des droits de l'Homme" au Maroc, selon une ONG

"Régression patente des droits de l'Homme" au Maroc, selon une ONG