mis à jour le

Nigeria: 55 tués dans une attaque des islamistes dans le nord-est

Des insurgés islamistes ont lancé mardi des attaques coordonnées contre la ville de Bama, dans le nord-est du Nigeria, faisant 55 tués, a indiqué un porte-parole militaire.

"Dans ces attaques, 55 personnes ont été tuées, dont deux soldats, des gardiens de prison, des policiers et des civils", a affirmé le porte-parole militaire Musa Sagir, à Maiduguri, fief du groupe islamiste Boko Haram, située à 67 km de Bama.

Selon le porte-parole, "des terroristes lourdement armés de Boko Haram" ont lancé des attaques vers 05H00 locales contre des casernes de l'armée, commissariats de police et prisons.

"Certains des hommes armés ont attaqué les casernes, mais ont été repoussés. Dix d'entre eux ont été tués et deux ont été arrêtés. Mais des hommes en armes ont pénétré dans la prison, libérant 105 détenus, tuant les gardiens qu'ils pouvaient voir à l'exception de ceux qui ceux qui avaient pu se cacher", a-t-il dit.

Le 26 avril, vingt insurgés islamistes et cinq policiers ont été tués dans le nord-est du Nigeria où des membres présumés du groupe Boko Haram ont attaqué un commissariat et volé 57.000 dollars d'une banque.

attaque

AFP

Nigeria: l'armée repousse une nouvelle attaque de Boko Haram

Nigeria: l'armée repousse une nouvelle attaque de Boko Haram

AFP

Nigeria: un navire suisse attaqué par des pirates, 12 otages

Nigeria: un navire suisse attaqué par des pirates, 12 otages

AFP

RDC: au moins 16 morts

RDC: au moins 16 morts

islamistes

AFP

En Tunisie, le président prend ses distances avec les islamistes

En Tunisie, le président prend ses distances avec les islamistes

AFP

Elections en Mauritanie: large avance du parti au pouvoir, loin devant les islamistes

Elections en Mauritanie: large avance du parti au pouvoir, loin devant les islamistes

AFP

Elections en Mauritanie: le parti au pouvoir et les islamistes en tête (résultats partiels)

Elections en Mauritanie: le parti au pouvoir et les islamistes en tête (résultats partiels)