mis à jour le

Le triomphe de la peur?<br>Par Dominique Moïsi

En mai 1981, le pape Jean-Paul II a survécu à une tentative d’assassinat. Trente ans plus tard, Ben Laden est tué par les forces spéciales américaines. Mais à regarder le monde, on pourrait facilement conclure que le leader religieux charismatique qui avait fait sienne l’injonction de Franklin Roosevelt de n’avoir peur que de la «peur elle-même» a perdu et que le fanatique qui voulait répandre la peur sur le monde des «infidèles» l’a emporté.

Légende Image: 

Dominique Moïsi est le fondateur de l’Institut français des relations internationales (IFRI) et professeur à l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences-Po). Il a enseigné à l’université Harvard et au Collège d’Europe. Expert en géopolitique, il est de 2001 à 2008 titulaire de la chaire de géopolitique européenne au Collège d’Europe de Natolin, orienté vers les institutions européennes. Spécialiste des relations internationales et du Moyen-Orient, il est l’auteur de «La Géopolitique de l’émotion: Comment les cultures de peur, d’humiliation et d’espoir façonnent le monde»

en lire plus

L'Economiste

Ses derniers articles: Placard  Un Monde Fou  De Bonnes Sources