mis à jour le

Fraude : Le timbre ne fait pas le Fisc

Les éléments de la police préfectorale de Casablanca ont récemment mis la main sur un lot de faux timbres de quittance et procédé à l’arrestation de quatre présumés membres impliqués dans ce réseau de trafic de faux timbres, indique-t-on mardi de source policière.

Les mis en cause ont écoulé durant huit mois plus de 40.000 faux timbres fiscaux, selon la même source, précisant que deux présumés membres de cette bande, l’instigateur et le revendeur, ont été interpelés par les enquêteurs avec en leur possession 6.000 faux timbres de 20 dirhams l’unité.

Appâté par les gains “faciles” à tirer de ce trafic, le supposé chef de cette bande, commerçant de son état et ex employé d’une imprimerie, a monté cette combine avec le soutien de deux de ses anciens collègues en métiers d’imprimerie.

Copiant un timbre fiscal quittance sur CD, l’un des complices en réalise des clichés pour ensuite procéder à une large gamme de tirages, spécialement les week-ends, en l’absence des autres employés de l’imprimerie, a expliqué la même source.

Cette bande, dont les présumés membres ont été déférés à la justice, a été démantelée alors qu’elle s’apprêtait à réaliser avec les mêmes procédés des timbres fiscaux de 300 dirhams pour passeports.

En février dernier, la police judiciaire du district d’Ain Chock (Casablanca) avait arrêté un revendeur de faux timbres de quittance avec en sa possession 200 faux timbres de 20 dirhams chacun. Achetés de son fournisseur 5 dirhams la pièce, il les écoulait en dessous de leur valeur réelle à 18 ou 19 dhs l’unité.

Le premier jour de l’an, les policiers du district de Ben M’sick avaient saisi un important lot de 8.446 faux timbres fiscaux dont 46 de 300 dirhams chacun et 8.400 de 20 dirhams l’unité, soit une valeur totale de 181.800 dirhams.

LNT

fraude

AFP

Quatre morts au Kenya, l'opposition crie

Quatre morts au Kenya, l'opposition crie

AFP

Algérie: baccalauréat sous haute surveillance pour empêcher la fraude

Algérie: baccalauréat sous haute surveillance pour empêcher la fraude

AFP

Algérie: les islamistes dénoncent une fraude massive aux législatives

Algérie: les islamistes dénoncent une fraude massive aux législatives