mis à jour le

Tchad/Championnats d’Afrique: les lutteurs séquestrent un ministre pour l’amélioration de leur traitement

N'Djamena - Les membres de l'équipe tchadienne de lutte ont séquestré vendredi le ministre des Sports Mahamat Adoum, pour réclamer le paiement de leurs primes et de meilleures conditions de vie, a appris l'AFP d'une source proche du ministre.

"Les lutteurs tchadiens ont séquestré vendredi leur ministre pour réclamer leurs primes et des conditions de vie", a déclaré cette source.

Le Tchad abrite depuis jeudi et jusqu'au 7 mai les championnats d'Afrique de lutt...

Lemag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo 

lutteurs

AFP

Soudan du Sud: en attendant Machar, des lutteurs se battent "pour la paix"

Soudan du Sud: en attendant Machar, des lutteurs se battent "pour la paix"

Oumar DIARRA

Sénégal: La marche des lutteurs pour la libération de Luc Niciolai, interdite

Sénégal: La marche des lutteurs pour la libération de Luc Niciolai, interdite

Oumar DIARRA

Sénégal: Les lutteurs

Sénégal: Les lutteurs

ministre

AFP

Guinée-Bissau: le parti au pouvoir rejette le nouveau Premier ministre

Guinée-Bissau: le parti au pouvoir rejette le nouveau Premier ministre

AFP

RD Congo: l'opposant Samy Badibanga nommé Premier ministre

RD Congo: l'opposant Samy Badibanga nommé Premier ministre

AFP

Afrique du Sud: soupçons sur un braconnier chinois et un ministre

Afrique du Sud: soupçons sur un braconnier chinois et un ministre

traitement

AFP

Niger: les magistrats dénoncent "l'immixtion" du régime dans "le traitement de dossiers judiciaires"

Niger: les magistrats dénoncent "l'immixtion" du régime dans "le traitement de dossiers judiciaires"

AFP

Mali: l'ONU en gendarme dans le Nord, Bamako avertit contre "tout traitement inéquitable"

Mali: l'ONU en gendarme dans le Nord, Bamako avertit contre "tout traitement inéquitable"

AFP

Ebola: le Liberia n'a plus aucun malade dans ses centres de traitement

Ebola: le Liberia n'a plus aucun malade dans ses centres de traitement