mis à jour le

Quel partenariat aujourd’hui entre l’UE et le Mali ? Le Club de presse de Radio Klédu engage la réflexion

Kassim Traoré, journaliste Klédu

En prélude à la rencontre de Bruxelles qui se tiendra le  15 mai prochain, les acteurs des secteurs public et privé, de la société civile et le représentant de l'Union européenne (Ue) étaient en conclave samedi dernier. C'était à la faveur de la 76ème édition du club de presse de Radio Klédu.

 

En introduction aux débats, Bertrand Soret, chargé d'affaires de l'Union européenne au Mali, a brossé l'état de la coopération qui existe entre l'Ue et le Mali. À l'en croire, cette coopération s'est établie en 1958 et elle concerne les domaines du développement rural, de l'aide humanitaire, des infrastructures routières, du développement urbain et de l'appui institutionnel.

Selon Mamoutou Diabaté, président de la Fédération des organisations de la société civile, pour qu'il y ait un véritable développement durable entre notre pays et l'Union européenne, il faut un partenariat qui prendra en compte les priorités des populations. Du coup, il propose un dialogue inclusif entre tous les acteurs.

Pour Moctar Coulibaly de la Coalition des alternatives dettes et développement, les acteurs non étatiques sont exclus de ce partenariat. Pour pallier ce déficit, il a suggéré l'application de l'Accord de Cotonou.

Pour sa part, Mme Traoré Néné Konaté, présidente de l'Alliance malienne pour refonder la gouvernance au Mali, estime que tant que «nous ne valorisons pas nos propres compétences, aucune aide ne nous amènera nulle part». C''est pourquoi, elle propose une refondation de l'Etat et de la société civile.

Quant à Mamadou Landouré du secteur privé, il a plaidé pour que désormais, l'Ue prenne en compte le secteur privé qu'il considère comme étant le moteur du développement.

Pour le chargé d'affaires de l'Union européenne, dans le cas spécifique du Mali, la vulnérabilité et l'insécurité dans les régions septentrionales du pays ont toujours été un défi majeur pour la stabilité et la prospérité de la bande sahélo-saharienne.

Seyni TOURE

 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

partenariat

AFP

Foot: Orange signe un nouveau partenariat de huit ans avec la CAF

Foot: Orange signe un nouveau partenariat de huit ans avec la CAF

AFP

Au Medef, Youssou N'Dour milite pour un partenariat "gagnant-gagnant" France-Afrique

Au Medef, Youssou N'Dour milite pour un partenariat "gagnant-gagnant" France-Afrique

Yassine Bellamine

Tunisie-Union européenne: une mise sous tutelle déguisée

Tunisie-Union européenne: une mise sous tutelle déguisée

Mali

AFP

Le Mali achève l'installation des chefs intérimaires dans le Nord

Le Mali achève l'installation des chefs intérimaires dans le Nord

AFP

L'état d'urgence rétabli au Mali pour dix jours

L'état d'urgence rétabli au Mali pour dix jours

AFP

Avec "Lamomali", -M- déclare sa flamme au Mali

Avec "Lamomali", -M- déclare sa flamme au Mali

club

AFP

Maroc: Benatia "renonce"

Maroc: Benatia "renonce"

AFP

Foot: le Gabonais Didier Ndong renvoyé dans son club

Foot: le Gabonais Didier Ndong renvoyé dans son club

AFP

Transfert: André Ayew

Transfert: André Ayew