mis à jour le

Somalie : un attentat-suicide fait onze morts

Un kamikaze a lancé son véhicule chargé d'explosifs contre un convoi de dignitaires étrangers ce dimanche à Mogadiscio, la capitale somalienne, faisant au moins onze morts. L'attentat a eu lieu dans le rond-point le plus peuplé de la ville et a été immédiatement revendiqué sur le réseau social Twitter, par les insurgés islamistes shebab, qui ont porté allégeance à Al-Qaïda. Cette attaque annoncée comme la première d'une longue série survient 48 heures avant une conférence sur la Somalie à Londres.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Somalie

AFP

Les shebab restent la principale menace en Somalie

Les shebab restent la principale menace en Somalie

AFP

Une dispute frontalière maritime entre le Kenya et la Somalie lundi devant la CIJ

Une dispute frontalière maritime entre le Kenya et la Somalie lundi devant la CIJ

AFP

Somalie  les shebab s'emparent d'une ville

Somalie les shebab s'emparent d'une ville

attentat-suicide

AFP

Somalie: au moins 5 morts dans un attentat-suicide

Somalie: au moins 5 morts dans un attentat-suicide

AFP

Cameroun: au moins trois civils tués dans un attentat-suicide

Cameroun: au moins trois civils tués dans un attentat-suicide

AFP

Cameroun: 11 tués dans un attentat-suicide portant la marque de Boko Haram

Cameroun: 11 tués dans un attentat-suicide portant la marque de Boko Haram

morts

AFP

Mali: 60 morts dans un attentat contre les groupes signataires de la paix

Mali: 60 morts dans un attentat contre les groupes signataires de la paix

AFP

Mali: attentat suicide contre un camp de groupes armés, 37 morts

Mali: attentat suicide contre un camp de groupes armés, 37 morts

AFP

Nigeria: 50 morts dans un camp de déplacés après une frappe accidentelle de l'armée

Nigeria: 50 morts dans un camp de déplacés après une frappe accidentelle de l'armée