mis à jour le

Tchad : un journaliste syndicaliste en prison

Le secrétaire général de l’Union des journalistes tchadiens (UJT), Eric Topona, ancien journaliste de la radio nationale, a été écroué le 6 mai. Il est accusé d’atteinte à l’ordre constitutionnel, six jours après la tentative avortée de « déstabilisation » du pouvoir d'Idriss Deby.
À N'Djamena, l'heure est à la traque des présumés complices de la récente tentative de « déstabilisation » du pouvoir du président Idriss Deby. Eric Topona, secrétaire général de l'Union des journalistes tchadiens (UJT), a été mis sous mandat de dépôt le 6 mai et immédiatement incarcéré à la maison d’arrêt de la capitale tchadienne, a indiqué à la presse son avocat Me Sobdibe Zoua, précisant que son client était poursuivi pour atteinte à l’ordre constitutionnel.
Ancien journaliste à la radio nationale, Eric Topona a été convoqué à comparaître comme témoin dans une affaire de diffamation avant d’être écroué, a précisé son avocat. L’UJT s'est dit « attristée » après l'annonce de l'incarcération d'un de son leader. De son côté, Reporters sans frontières (RSF) a réagi le même dans un communiqué pour demander aux autorités tchadiennes de procéder dans les plus brefs délais à sa remise en liberté immédiate et sans conditions, estimant que l’arrestation d’Eric Topona constitue une « violation flagrante de la liberté de l’information ».
Selon RSF, en 2012, Eric Topona avait déjà fait l’objet de menaces que des médias locaux avaient alors attribué à des officiels, et en juin, le journaliste avait été renversé par une moto à N’Djamena. À en croire la défense, l'arrestation d'Eric Topona serait également liée à l'affaire de Jean Laokolé, auteur, activiste, blogueur et travailleur humanitaire tchadien, arrêté le 22 mars. Depuis, aucune nouvelle sur le sort de ce fils de Jean-Baptiste Laokolé, secrétaire général adjoint du Parti pour les libertés et le développement (PLD, opposition), et neveu du principal opposant tchadien, Saleh Kebzabo, député et président de l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR).
AFP

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

Tchad

AFP

L'opposant équato-guinéen arrêté au Tchad est rentré libre

L'opposant équato-guinéen arrêté au Tchad est rentré libre

AFP

L'opposant équato-guinéen arrêté au Tchad libéré

L'opposant équato-guinéen arrêté au Tchad libéré

AFP

Au Tchad depuis 2003, les réfugiés du Darfour se sentent oubliés

Au Tchad depuis 2003, les réfugiés du Darfour se sentent oubliés

journaliste

AFP

Soudan: un journaliste détenu pour avoir critiqué l'état d'urgence libéré

Soudan: un journaliste détenu pour avoir critiqué l'état d'urgence libéré

AFP

Afrique du Sud: le chef de la gauche radicale épinglé pour le harcèlement d'une journaliste

Afrique du Sud: le chef de la gauche radicale épinglé pour le harcèlement d'une journaliste

AFP

Journaliste camerounais emprisonné: des élus français en appellent

Journaliste camerounais emprisonné: des élus français en appellent

prison

AFP

Niger: une attaque contre une prison de haute sécurité repoussée

Niger: une attaque contre une prison de haute sécurité repoussée

AFP

Atteinte sexuelle sur mineure: deux ans de prison avec sursis pour la star congolaise Koffi Olomidé

Atteinte sexuelle sur mineure: deux ans de prison avec sursis pour la star congolaise Koffi Olomidé

AFP

Cameroun: un an de prison pour 26 personnes arrêtées en marge d'une marche de l'opposition

Cameroun: un an de prison pour 26 personnes arrêtées en marge d'une marche de l'opposition