mis à jour le

LES TRANSPORTEURS EN GUERRE CONTRE LE MAIRE DE SAINT-LOUIS Les 3 Bus de la commune consignés par le gouverneur

Les transporteurs s'érigent en bouclier pour dénoncer l'injustice de la municipalité de Saint-Louis qui fait circuler des bus dans l'espace communal. Hier, apprentis et chauffeurs ont manifesté contre le maire et ont pris la ferme volonté d'en découdre avec les chauffeurs de bus de la commune.
Saint-Louis a vécu d'intenses échauffourées opposant agents municipaux et transporteurs qui dénoncent la décision municipale de faire circuler, gratuitement dans l'espace communal trois bus de 60 places. «Les transporteurs payent des taxes, alors que ces bus de la commune n'ont même pas de papiers valables, encore moins des plaques d'immatriculation. Bamba Diéye agit dans l'illégalité. Nous lui demandons d'arrêter ces bus et comme il ne veut rien comprendre, nous avons pris la ferme décision de l'y obliger», a déclaré, face à la presse, Ousmane Guéye, le secrétaire général de la fédération des transporteurs urbains de Saint-Louis.
La place Faidherbe de Saint-Louis a été transformée par les chauffeurs et certains agents municipaux en ring. Les coups ont volé bas, avant que le gouverneur ne prenne la ferme décision de consigner les bus dans l'enceinte de la gouvernance, en attendant de faire dialoguer les protagonistes. «Le maire tente de s'enrichir sur le dos des sénégalais. Il ne peut pas être maire, ministre et transporteur. Il ne faut pas qu'ils nous mettent en mal avec les saint-louisiens. Aujourd'hui, ce rassemblement est le premier acte que nous avons posé et si rien n'est fait, nous allons bloquer ces bus. Nous ne pouvons plus nous acquitter de nos charges multiples. Certains transporteurs ont garé leurs véhicules et nous ne l'accepterons plus», a précisé M. Guéye.
Après les échauffourées, les deux parties étaient convoquées à la gouvernance. Pour le chargé de la communication, Vieux Gaye, les bus seront arrêtés, en attendant l'arrivée du préfet. Toutefois, il a confirmé que le bus-test va continuer à circuler.
Ousseynou Diop
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

guerre

AFP

RDC: d'ex-chefs de guerre en émissaires de paix auprès des miliciens en Ituri

RDC: d'ex-chefs de guerre en émissaires de paix auprès des miliciens en Ituri

AFP

Congo: il y a 60 ans, la sécession du Katanga ouvrait un front de la guerre froide en Afrique

Congo: il y a 60 ans, la sécession du Katanga ouvrait un front de la guerre froide en Afrique

AFP

L'Egypte se prépare-t-elle

L'Egypte se prépare-t-elle

maire

AFP

La Belgique doit "s'excuser" pour son passé colonial juge le premier maire noir du pays

La Belgique doit "s'excuser" pour son passé colonial juge le premier maire noir du pays

AFP

Burundi: le maire de Bujumbura restreint les heures d’accès aux bistrots

Burundi: le maire de Bujumbura restreint les heures d’accès aux bistrots

AFP

Afrique du Sud: le maire de Johannesburg démissionne et claque la porte de son parti

Afrique du Sud: le maire de Johannesburg démissionne et claque la porte de son parti

Saint-Louis

AFP

Sénégal: le festival de jazz de Saint-Louis menacé, sur une île en sursis

Sénégal: le festival de jazz de Saint-Louis menacé, sur une île en sursis

AFP

Sénégal: les étudiants de Saint-Louis annoncent la fin de leur grève

Sénégal: les étudiants de Saint-Louis annoncent la fin de leur grève

AFP

Macron

Macron