mis à jour le

Les malades dans la galère

Seul un service minimum à la fois trop lent et dérisoire est assuré au niveau des urgences des différents services où le malade doit quand même payer la prestation.

Liberté Algérie

Ses derniers articles: L'économiste Salah Mouhoubi n'est plus  “Il n’y a plus de communes endettées, mais des communes mal gérées”  Sahli appelle les jeunes 

malades

AFP

La télémédecine révolutionne la prise en charge des malades du coeur en Côte d'Ivoire

La télémédecine révolutionne la prise en charge des malades du coeur en Côte d'Ivoire

AFP

RDC: deux malades d'Ebola guéris

RDC: deux malades d'Ebola guéris

AFP

En Afrique du Sud, les malades ravis du feu vert

En Afrique du Sud, les malades ravis du feu vert