mis à jour le

Poutine et Netanyahou se téléphonent autour de la Syrie

La situation autour de la Syrie a été lundi 6 mai au centre d’un entretien téléphonique entre le président russe Vladimir Poutine et le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, a annoncé le porte-parole du président russe Dmitri Peskov.
« M.Poutine a eu un entretien téléphonique avec le premier ministre israélien Netanyahou. La discussion a porté sur la situation dans la région et autour de la Syrie », a indiqué M.Peskov devant les journalistes.
Selon les médias, l’aviation israélienne a effectué plusieurs frappes sur le territoire syrien le 4 mai et dans la nuit du 4 au 5 mai. D’après l’agence Reuters citant des sources au sein des services de renseignement occidentaux, l’attaque visait un convoi d’armes destinées au mouvement libanais Hezbollah. Pour sa part, l’agence officielle syrienne Sana a accusé l’Etat hébreu d’avoir frappé un centre scientifique dans une banlieue de Damas.
Le ministère russe des Affaires étrangères a déclaré lundi qu’il analysait les informations concernant les frappes aériennes contre la Syrie. Selon le ministère, Moscou est sérieusement préoccupé par l’aggravation de la situation autour de la Syrie et voit des signes de préparation de l’opinion publique mondiale à une ingérence militaire dans le conflit syrien.

La Syrie ripostera 

Les troupes syriennes ont reçu l’ordre de frapper des cibles en Israël en réponse à toute nouvelle attaque lancée par Tsahal, ont annoncé lundi 6 mai les médias syriens, citant des sources au sein du gouvernement.

Le gouvernement syrien s’est réuni d’urgence dimanche pour décider de la réaction à opposer à la frappe effectuée par l’aviation israélienne dans les environs de Damas. Le communiqué adopté à l’issue de la réunion souligne que « l’agression israélienne a ouvert à la Syrie toutes les possibilités pour prendre des mesures de rétorsion ».

Les sources gouvernementales ont fait savoir à la chaîne de télévision libanaise Al-Mayadine que les militaires syriens avaient reçu l’ordre de braquer leurs missiles en direction d’Israël.

Selon la chaîne, les Syriens sont également prêts à fournir au mouvement chiite Hezbollah des armes que ce dernier n’a jamais possédé jusqu’à présent.

Un porte-parole de la diplomatie syrienne a déclaré dimanche que Damas se réservait le droit de défendre son peuple et ses intérêts par tous les moyens possibles afin de dissuader l’Etat hébreu de récidiver.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Poutine

Daech

Poutine offre 50 millions d'euros pour retrouver les auteurs de l'attentat du Sinaï

Poutine offre 50 millions d'euros pour retrouver les auteurs de l'attentat du Sinaï

Fail

Une chaîne égyptienne diffuse des images d'un bombardement russe... qui sont tirées d'un jeu vidéo

Une chaîne égyptienne diffuse des images d'un bombardement russe... qui sont tirées d'un jeu vidéo

Ventes d'armes

Il n'est pas beaucoup plus moral de vendre les Mistral à l'Egypte plutôt qu'à la Russie

Il n'est pas beaucoup plus moral de vendre les Mistral à l'Egypte plutôt qu'à la Russie

Syrie

AFP

Jihadistes: leur nombre a doublé en Libye, mais décline en Syrie et en Irak

Jihadistes: leur nombre a doublé en Libye, mais décline en Syrie et en Irak

AFP

Plus de combattants de l'EI en Libye, moins en Irak et Syrie

Plus de combattants de l'EI en Libye, moins en Irak et Syrie

AFP

Tunisie: 700 femmes ont rejoint des groupes jihadistes en Syrie

Tunisie: 700 femmes ont rejoint des groupes jihadistes en Syrie