mis à jour le

Championnat national : LE DJOLIBA SUR LE PODIUM

Larges vainqueurs 4-0 du Réal dans le match au sommet de la 22è journée, les Rouges se sont hissés à la 3è place du classement et ne comptent plus que quatre points de retard sur leur victime du jour qui occupe le deuxième rang

Après avoir explosé Atar club de Kidal (5-0, 20è journée) et le CSK (5-0, 21è journée), le Djoliba vient encore de faire un grand coup en atomisant le Réal (4-0) dans le match au sommet de la 22è journée. Cette belle victoire permet aux Rouges de prendre la troisième place du classement derrière le Stade malien (60 points) et le Réal (44 unités). Après ce succès, les joueurs de Hérémakono comptent, en effet, le même nombre de points que le quatrième du championnat, le COB mais disposent d'une meilleure différence de buts. C'est dire que le capitaine Idrissa N. L. Traoré et ses coéquipiers ont réalisé une bonne opération en dominant 4-0 le Réal, samedi au stade Modibo Keïta. La rencontre était très attendue par les supporters des deux équipes. D'un côté, les Rouges avaient à c½ur de confirmer les succès enregistrés lors des deux précédentes journées face à Atar club de Kidal (5-0, 20è journée) et au CSK (5-0), et de l'autre, les Scorpions voulaient gagner pour faire le trou avec leurs poursuivants directs, le COB et le...Djoliba. Dès le début du match, les champions sortants prennent la direction des opérations et débloquent rapidement le tableau d'affichage. Suite à un magnifique coup franc le meneur de jeu des Rouges, Idrissa N. L. Traoré trompe le gardien Almamy Sogoba (5è min). La partie ne pouvait mieux commencer pour le team de Hérémakono. Mais après ce but matinal du capitaine du Djoliba, le Réal réagit vite et coupe carrément le milieu du terrain, obligeant ainsi les Rouges à courir derrière le ballon. Le problème, c'est que les joueurs de Nouhoum Diané ne parviennent pas à désaxer l'arrière-garde adverse commandée d'une main de fer par la paire Boubacar Koné-Salif Coulibaly. Et à chaque contre, les Rouges créaient la panique dans la surface du keeper-capitaine Almamy Sogoba. Ainsi, peu avant la demi-heure, alors que les Scorpions semblaient avoir pris la bonne direction de marche, Mamadou Sidibé profite d'une contre-attaque pour doubler la mise pour son équipe. Servi en profondeur par l'ailier droit Drissa Ballo, le canonnier des Rouges expédie une frappe croisée qui termine sa course dans le petit filet (2-0, 23è min). Les pensionnaires de Djicoroni-para sont complètement abattus, mais tentent de répliquer notamment par Moussa Koné. A la réception d'un centre du milieu de terrain, Ibrahima Kader Coulibaly, l'actuel meilleur buteur du championnat marque d'un lob. Les supporters réalistes jubilent, mais le but sera logiquement invalidé par le référé central parce que Moussa Koné avait contrôlé le ballon de la main, avant de marquer (30è min). Le Réal venait de rater une belle occasion de relancer le match car peu après cette action, les Rouges vont inscrire le troisième but, ½uvre de Mamadou Sidibé. Amara Mallé, après avoir effacé deux défenseurs, offre un caviar à l'ancien joueur de l'AS Police qui trompe Almamy Sogoba pour la troisième fois (3-0, 36è min). Mamadou Sidibé inscrivait ainsi son 6è but du championnat, le 5è en deux matches. Après ce troisième but les carottes étaient cuites pour les Scorpions, mais ces derniers n'étaient pas encore au bout de leur calvaire. Car deux minutes avant la pause, le canonnier Moussa Koné se fait expulser pour cumul de cartons (43è min). Au retour des vestiaires, le coach Nouhoum Diané opte pour l'offensive et intègre Christophe Diallo et Adama Kamissoko. Ces deux joueurs vont apporter un peu de dynamisme au jeu des Scorpions qui tentent de réduire le score. A la 54è minute, Aly Badra Sylla expédie un violent tir qui oblige Cheik A. K. Sy à sortir le grand jeu pour dévier le cuir en corner. Le Djoliba qui avait déjà fait le trou, ne panique pas et continue à faire son jeu. Résultat : peu avant l'heure de jeu, Idrissa N. L. Traoré, suite à une belle action collective, porte l'estocade aux Scorpions en corsant l'addition (4-0, 58è min). Malgré l'expulsion de Boubacar Sidiki Koné (également pour cumul de carton) le Réal ne réussira pas à sauver l'honneur, à fortiori refaire son retard. «Je pense qu'on a eu une entame de match très difficile parce que l'adversaire nous a mis la pression. Ensuite, il y a ce but matinal qui nous a compliqué la tâche, analysera l'entraîneur du Réal, Nouhoum Diané qui pointe également du doigt l'arbitrage de Harouna Coulibaly. «L'arbitrage a joué sur nous. Non seulement ils (les arbitres, ndlr) ont refusé notre but qui pouvait faire basculer le match mais ils ont aussi injustement expulsé mon attaquant», ajoutera le technicien. A l'instar du Djoliba, l'AS Bakaridjan a également réalisé une bonne opération en dominant 1-0 le COB en deuxième heure. Cette courte victoire permet aux Ségouviens de grignoter quelques places et de s'éloigner de la zone rouge. Désormais, l'AS Bakaridjan affiche 27 unités au compteur. Dans les autres rencontres le Nianan a largement battu 3-1 la J.A, tandis que les Onze Créateurs sont allés battre 2-1 l'Office du Niger sport à Ségou.

D. COULIBALY

Dimanche 5 mai au stade Modibo Keïta Réal-Djoliba : 0-4 Buts d'Idrissa N. L. Traoré (5è 58è min) et de Mamadou Sidibé (23è et 36è min). Expulsion de Moussa Koné (44è min) du Réal et Boubacar Sidiki Koné (68è min) du Djoliba. Arbitrage de Harouna Coulibaly assisté de Balla Diarra et Nouhoum Bamba Réal: Alamamy Sogoba (cap), Bourama Coulibaly, Jean Paul Oulaï, Bakary Dembélé, Seydou Diakité, Ibrahim Kader Coulibaly (Adama Kamissoko), Boureïma Coulibaly, Moussa, Aly Badra Sylla (Abdoul Aziz Touré), Ibourahima Sidibé et Ibrahima Dermé.

Entraîneur : Nouhoun Diané.

Djoliba: Cheik A. K. Sy, Guimbala Toukara, Salif Coulibaly, Saïdouba N'Diaye, Boubacar Sidiki Koné, Amadou A. Cissé, Issa M. Traoré, Drissa Ballo (Seydou Diallo), Amara Mallé (Amadou Diamouténé), Idrissa N. L. Traoré (cap, Issa Traoré) et Mamadou Sidibé.

Entraîneur : Jonas Komla.

COB-AS Bakaridjan: 0-1 But de Seydou Traoré (53è min). Arbitrage d'Abdoulaye Sissoko assisté de Abdoul K. Camara et Baba Yomboliba.

COB: Abdoulaye Samaké, Idrissa Sankaré (cap), Ousmane Diarra, Mahamé Konaté, Boubacar S. Mariko, Waly Diabaté (Djibril S. Traoré), Alseny Bangoura, Mamady Diané, Adama Traoré (Abdoulaye Diarra), Hamidou Traoré et Magassy Tounkara (Sidi M. Traoré).

Entraîneur : Sékou Seck

AS Bakaridjan: Mamadou Nouhoun Kouma (cap), Moussa Samaké, Marcel Nana, Mahamadou Traoré, Seydou M'Baye (Mohamed Lamine Sissoko), Bourama Sagara, Ibrahima Traoré, Seydou Traoré, Diatigui Bagayoko (Youssouf Koné), Dieudonné Gbaklé et Amadou Niangadou (Boubacar Faye).

Entraîneur : Issa Traoré

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

championnat

AFP

Foot: l'Algérien Mahrez élu meilleur joueur du Championnat anglais

Foot: l'Algérien Mahrez élu meilleur joueur du Championnat anglais

AFP

Championnat d'Afrique des nations: tirage difficile pour le Rwanda

Championnat d'Afrique des nations: tirage difficile pour le Rwanda

AFP

Un Nigérian devient le premier Africain

Un Nigérian devient le premier Africain

national

AFP

Afrique du Sud: démission du PDG du fournisseur national d'électricité

Afrique du Sud: démission du PDG du fournisseur national d'électricité

AFP

Éthiopie: deuil national après la mort de 52 personnes dans un festival

Éthiopie: deuil national après la mort de 52 personnes dans un festival

AFP

Au Kenya, le rail sonnera-t-il le glas du parc national de Nairobi?

Au Kenya, le rail sonnera-t-il le glas du parc national de Nairobi?

podium

AFP

JO-2016/Rugby

JO-2016/Rugby

AFP

CAN: Kidiaba offre le podium

CAN: Kidiaba offre le podium

Benoit DOSSEH

Tony Parker sur le podium des meilleurs marqueurs de l’histoire de l’Eurobasket

Tony Parker sur le podium des meilleurs marqueurs de l’histoire de l’Eurobasket