mis à jour le

Goundam : BIENVENUE AUX FORCES MALIENNES ET BURKINABE

Critiquée par certains pour sa lenteur à se déployer sur le théâtre des opérations, la Mission internationale de soutien au Mali (MISMA) poursuit sa montée vers les régions du nord. C'est ainsi qu'une unité de 200 Burkinabés bien équipée et des militaires et gendarmes maliens sont arrivés la semaine dernière à Goundam. La population locale qui attendait tant ce moment les a accueillis dans une véritable atmosphère de fête. Elle s'était déjà mobilisée quelques jours plus tôt pour participer à l'aménagement du site d'accueil qui s'étend sur environ deux hectares à l'ouest de la ville.

Les forces armées et de sécurité maliennes et leurs frères d'armes du Faso ont débarqué vendredi matin. La population qui était informée de leur arrivée est sortie en grand nombre pour accueillir les nouveaux protecteurs contre les bandits armés.

L'arrivée des soldats burkinabés a été marquée par une symbolique prise d'armes sur la place de l'Indépendance. C'était en présence du chef de zone de la 5è région militaire, le colonel Kéba Sangaré. Le colonel Bationo Gilles qui conduisait la force burkinabé a expliqué à cette occasion que cette compagnie renforcée (200 hommes) en mission dans le cadre de l'opération Badenya du Burkina Faso dans notre pays s'installe  dans la durée pour sécuriser le cercle de Goundam. Il a présenté à la population, l'officier en charge des opérations de la force burkinabé à Goundam, le lieutenant Constantin Kaboré. Celui-ci est du reste un ancien de l'EMIA de Koulikoro.

Le colonel  Bationo Gilles a ensuite invité  avec insistance  les militaires burkinabé à mener leur mission dans le strict respect des droits de l'homme, tout en appelant la population à une franche et véritable collaboration avec les forces armées et de sécurité. Cette collaboration, a-t-il tempéré, ne signifie  aucunement délation ou amalgame.

Le président du conseil de cercle de Goundam, Talfi Ag Hamma, a au nom des élus locaux et des notables, souhaité la bienvenue aux forces du Faso et à l'armée malienne. Ces forces arrivent à temps opportun au moment où les activités économiques du cercle étaient pratiquement au point mort à cause des attaques récurrentes des bandits armés qui se livrent également à plusieurs formes d'intimidations, a relevé l'élu.

Les autorités politiques et les notables du cercle ont pris l'engagement ferme de collaborer en toute responsabilité avec les forces de la MISMA. En guise de cadeau de bienvenue, la population a offert deux b½ufs et une tonne de riz à l'ensemble des forces présentes à Goundam.

A. A. TOURE

AMAP-Goundam   

    

 

Goundam

La Rédaction

Goundam : 43 FAMILLES DE REFUGIES DE RETOUR A DOUEKIRE

Goundam : 43 FAMILLES DE REFUGIES DE RETOUR A DOUEKIRE

BREHIMA TOURE

Goundam : ECHEC A UNE OPERATION DE RAZZIA A BAKOR

Goundam : ECHEC A UNE OPERATION DE RAZZIA A BAKOR