mis à jour le

Ténenkou : LE RESEAU SOTELMA-MALITEL REPREND DU SERVICE

On oublie très souvent que Ténenkou fut l'une des premières localités victimes des attaques des bandits armés. La ville fût même occupée avant les grandes villes du nord.  En effet, le 2 mars 2012, un groupe de rebelles du MNLA fit irruption dans la ville d'où s'étaient déjà repliées l'Administration et les forces de sécurité. Comme animés par une haine indescriptible, les assaillants se  mirent à piller et à détruire  systématiquement tous les biens publics.

Les installations de la société de télécommunication Sotelma-Malitel n'échappèrent pas à la furie des assaillants. La société évalue à plus de 500 millions de Fcfa, les dégâts qu'elle a subis dans la ville de Ténenkou.

Avec la destruction du réseau téléphonique, Ténenkou qui souffrait déjà de son enclavement géographique (elle se trouve dans la zone inondée du delta intérieur du fleuve Niger) et énergétique, était devenue encore plus isolée : pas de route, pas de téléphone, pas d'internet, pas d'électricité.

Après près d'un an d'occupation, l'espoir renaît aujourd'hui à Ténenkou. Les bandits ont été chassés et l'armée continue le nettoyage de la zone. Comme dans les autres zones jadis occupées, les grands défis de l'heure sont la réconciliation et la reconstruction. Le gouverneur de la Région de Mopti, Ibrahima Hama Traoré, a lancé un appel dans ce sens, lors d'une récente tournée dans la région. L'appel pour la reconstruction  a été entendu par Sotelma-Malitel. La direction régionale de la société de Ségou a dépêché une équipe technique de maintenance de 5 membres conduite par Adama Souleymane Traoré, ingénieur en télécommunications, chef du centre de transmission de la société pour la Région de Ségou. Elle était chargée de remettre en service le site GSM (Global Service Mobile) de Sotelma-Mali de Ténenkou. Mission accomplie. En trois jours, l'équipe a réhabilité  le site  où presque tout avait été  saccagé par les rebelles du Mnla et les terroristes islamistes. Elle a installé de nouveaux câbles, les radios, les régulateurs, le système  d'énergie solaire et l'antenne sur un pylône de 80 mètres.

Les habitants de Ténenkou et ceux des autres localités du cercle ont accueilli avec joie, cette remise en marche du réseau Sotelma-Malitel. Le cercle est désormais en contact direct avec le reste du pays et du monde. La reconstruction du cercle est en marche.

M. DEMBELE

Amap-Ténenkou

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

réseau

AFP

Radicalisation: Hollande pour la création d'un réseau francophone

Radicalisation: Hollande pour la création d'un réseau francophone

AFP

Ouganda: la justice interdit un réseau américain d'écoles low cost

Ouganda: la justice interdit un réseau américain d'écoles low cost

AFP

Kenya: la police assure avoir déjoué une attaque

Kenya: la police assure avoir déjoué une attaque