mis à jour le

« Ta7siin Athaoura » prive les tunisiens de conclure des affaires avec la Libye

Les journées de partenariat tuniso-libyennes, qui se tiennent du 4 au 6 mai dans la ville libyenne de Zaouia, ont été marquées par une timide présence des hommes d’affaires libyens, a constaté dimanche l’envoyé spécial de la TAP à cette manifestation économique.
Les organisateurs ont expliqué cette absence libyenne par le fait que cette manifestation économique qui a démarré hier a coïncidé avec les manifestations organisées à Tripoli concernant la loi de l’exclusion politique plus connue en Tunisie « Ta7siin Athaoura« .

Cette absence a eu un impact négatif sur le contenu et les perspectives des journées de partenariat qui avaient prévu dans leur programme des rencontres de partenariat entre hommes d’affaires libyens et tunisiens.
L’annulation des rencontres de partenariat a été critiquée par les participants tunisiens qui ont estimé que ce résultat est dd à la situation qui prévaut en Tunisie et en Libye en cette période post-révolution.

L’homme d’affaires tunisien Chiheb Bouattour a estimé que le marché libyen est promoteur pour les technologies de l’information indiquant que sa société a choisi la Libye comme point de départ pour sa stratégie d’exportation sur le marché maghrébin.

Au deuxième jour de ces journées de partenariat, un atelier sur « les ressources humaines et industrielles dans la région de Zaouia » a été organisé. Le débat , entre présent peu nombreux,  a porté sur les modèles de partenariat et les difficultés qui se posent devant les hommes d’affaires des deux pays à l’instar de l’inadéquation des législations d’investissement dans les deux pays, l’uniformisation des normes de qualité, la formation des ressources humaines et les encouragements à l’investissement.

Les participants ont aussi évoqué la question de l’installation de secteurs industriels promoteurs en Libye dans le cadre d’un partenariat équitable sans pour autant limiter la partie libyenne aux questions en rapport avec le financement.
Les discussions ont aussi porté sur les potentialités qui s’offrent notamment dans le domaine de l’industrie pharmaceutique mettant en relief les perspectives de développement de ce secteur sur le marché africain.

Avec Agence

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Tunisiens

AFP

CAN-2019: quatre avions pour transporter des supporters tunisiens au Caire

CAN-2019: quatre avions pour transporter des supporters tunisiens au Caire

AFP

Des Tunisiens appellent

Des Tunisiens appellent

AFP

Après "l'enfer", des Tunisiens crient "dehors les terroristes!"

Après "l'enfer", des Tunisiens crient "dehors les terroristes!"

Affaires

AFP

En Afrique du Sud, les affaires de corruption embarrassent encore le pouvoir

En Afrique du Sud, les affaires de corruption embarrassent encore le pouvoir

AFP

Libye: au moins trois morts dans une attaque contre le ministère des Affaires étrangères

Libye: au moins trois morts dans une attaque contre le ministère des Affaires étrangères

AFP

Remaniement au Rwanda: départ des poids-lourds de la Défense et des Affaires étrangères

Remaniement au Rwanda: départ des poids-lourds de la Défense et des Affaires étrangères

Libye

AFP

L'UA regrette les "ingérences extérieures" en Libye

L'UA regrette les "ingérences extérieures" en Libye

AFP

Affamés, torturés, disparus: l'impitoyable piège refermé sur les migrants bloqués en Libye

Affamés, torturés, disparus: l'impitoyable piège refermé sur les migrants bloqués en Libye

AFP

Le maréchal Haftar promet d'attaquer les intérêts turcs en Libye

Le maréchal Haftar promet d'attaquer les intérêts turcs en Libye