mis à jour le

Agression de sapeurs-pompiers et de la presse : Colère et déraison

Faisant suite à l'accident de la circulation qui a coûté la vie à une dame et à son bébé le dimanche 5 mai 2013, il est à noter un constat fort regrettable : celui de l'agression physique des sapeurs-pompiers dont un véhicule a eu les vitres brisées ; de même les manifestants s'en sont pris à un cameraman de la télévision nationale. Une situation qui en rajoute à la lourdeur du climat social.

La colère des riverains était sans aucun doute compréhensible en cette journée du 5 mai 2013. Surtout au regard des faits et de l'émotion suscitée par ce drame. Surtout que ce tronçon de voie en question est assez problématique. Du fait des incidents qui s'y déroulent souvent.

Mieux encore, les faits interviennent quelques jours seulement après un événement du même type dans un autre quartier de la ville de Ouagadougou. Et mettant en cause un camion remorque roulant à vive allure. Là également le bilan s'est soldé par de nombreux dégâts humains et matériels.

Colère compréhensible, mais...

Cependant le mécontentement des populations peut-il justifier que les sapeurs-pompiers deviennent eux-mêmes une cible à laquelle il faut s'attaquer avec une telle violence ? Assurément il faut croire que quelque chose ne tourne plus rond chez certains burkinabè.

Sinon comment peut-on comprendre pareille attitude à l'encontre de personnes qui s'activent jour et nuit, parfois au péril de leur vie pour justement tenter d'en sauver d'autres ?

La journée mondiale de la liberté de la presse prise à défaut

Que dire alors de la presse qui a elle aussi fait les frais du mouvement d'humeur. Le caméraman de la télévision nationale qui tentait de faire des images a manqué de peu de se faire lyncher par la foule.

Ironie de l'histoire cette scène s'est déroulée aux lendemains de la commémoration de la journée du 3 mai consacrée journée mondiale de la liberté de presse et dont le thème principal a justement tourné autour de la sécurité des professionnels des médias dans l'exercice de leur fonction.

Juvénal Somé

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

agression

AFP

Tanzanie: un chef de l'opposition hospitalisé après une agression

Tanzanie: un chef de l'opposition hospitalisé après une agression

AFP

Tanzanie: un chef de l'opposition hospitalisé après une agression

Tanzanie: un chef de l'opposition hospitalisé après une agression

AFP

Le chef de l'Onusida sur la sellette pour sa gestion d'une plainte pour agression sexuelle

Le chef de l'Onusida sur la sellette pour sa gestion d'une plainte pour agression sexuelle

presse

AFP

La presse africaine touchée de plein fouet par la crise

La presse africaine touchée de plein fouet par la crise

AFP

Roman sur les îles Chagos: Caroline Laurent lauréate du prix Maison de la Presse

Roman sur les îles Chagos: Caroline Laurent lauréate du prix Maison de la Presse

AFP

La liberté de la presse se dégrade en Algérie

La liberté de la presse se dégrade en Algérie

colère

AFP

Coronavirus: 32.000 Marocains bloqués

Coronavirus: 32.000 Marocains bloqués

AFP

Peur et colère dans l'ouest du Niger après une triple attaque meurtrière

Peur et colère dans l'ouest du Niger après une triple attaque meurtrière

AFP

Coronavirus: sur les réseaux sociaux en Afrique, les vaccins de la colère

Coronavirus: sur les réseaux sociaux en Afrique, les vaccins de la colère