mis à jour le

Côte d'Ivoire : les déplacés de l'ouest dans la peur du retour

En mars dernier, l'ouest de la Côte d'Ivoire a connu une série d'attaques meurtrières provoquant le déplacement de 2 500 à 3 000 personnes, selon le Conseil norvégien pour les réfugiés. Aujourd'hui, moins de la moitié sont rentrés chez eux et la situation sécuritaire reste précaire.

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram 

deplaces

AFP

Soudan: Béchir appelle les déplacés du Darfour

Soudan: Béchir appelle les déplacés du Darfour

AFP

Niger: N'Gagam ou "le petit enfer" pour les réfugiés et déplacés de Boko Haram

Niger: N'Gagam ou "le petit enfer" pour les réfugiés et déplacés de Boko Haram

AFP

Niger: N'Gagam ou "le petit enfer" pour les réfugiés et déplacés de Boko Haram

Niger: N'Gagam ou "le petit enfer" pour les réfugiés et déplacés de Boko Haram

peur

AFP

Ouganda: peur et confusion après une série macabre de meurtres de femmes

Ouganda: peur et confusion après une série macabre de meurtres de femmes

AFP

A Ouagadougou, les commerçants rouvrent la peur au ventre après l'attentat

A Ouagadougou, les commerçants rouvrent la peur au ventre après l'attentat

AFP

Rwanda: Amnesty dénonce un climat de peur avant la présidentielle

Rwanda: Amnesty dénonce un climat de peur avant la présidentielle

retour

AFP

Centrafrique: le retour surprise des groupes armés au gouvernement

Centrafrique: le retour surprise des groupes armés au gouvernement

AFP

Libye: l'émissaire de l'ONU espère un retour de la Manul "en octobre"

Libye: l'émissaire de l'ONU espère un retour de la Manul "en octobre"

AFP

A Rabat, la dépouille de Mobutu attend toujours son retour au pays

A Rabat, la dépouille de Mobutu attend toujours son retour au pays