mis à jour le

Mariage pour tous: A quand le travail pour tous?

Mariage pour tous. Le Parlement Français a voté la loi qui ouvre le mariage aux personnes de même sexe. Une avancée de la civilisation qui ouvre des droits à ces personnes qui se sentent désormais mieux protégées, au même niveau que les couples mixtes.

Ce serait-là une des lois phares qui va marquer le mandat de François Hollande, le président normal.

Cette loi aura l'avantage d'avoir cristallisé les opinions en France avec son lot des marches des sympathisants de chaque camp. Ceux qui étaient pour se sentent vraiment valorisés aux yeux des autres et ne devront plus vivre avec moins des droits que les couples hétéros.

Les contres, veulent aller jusqu'au bout pour préserver ce qui reste de l'image de la famille. Ont-ils plus des droits que les couples de même sexe?

A voir l’engouement et les vives tensions que cette loi a suscité dans l'opinion et à l'Assemblée nationale, c'est à croire qu'elle était vraiment une priorité, bien devant les questions liées à l'emploi, au chômage, aux logements, etc.

Le gouvernement de François Hollande, a marqué un grand coup en faisant passer cette loi. Les discussions sur les taxes des grosses fortunes à 75% n'est plus à l'ordre du jour. Alors qu'il avait été lancé en trombe au début du mandat. L'évasion de Depardieu, on n'en parle plus. Le chômage, parâit loin derrière en terme de priorité.

Le mariage pour tous. Diversion ou vraie priorité

Pour apporter la réponse aux questions que hétéros, homos et asexués se posent, tels la perte d'emploi, la fermeture de leurs entreprises et les délocalisations, le gouvernement a du temps. A chaque gouvernement ses priorités.

Le parlement de République démocratique du Congo a aussi ses priorités comme les émoluments des députés. Un débat sur l'amélioration des conditions de vie des citoyens mobilise tellement d'efforts et de temps que les « honorables » (comme ils aiment à être appelés) n'en ont pas à perdre. En France, il a fallu 136 heures et 45 minutes, d'échanges et débats, sans parler des marches et altercations des manifestants avec les forces de l'ordre. Au Congo, certainement que la société garde encore la perception traditionnelle de la famille.

Au pays des libertés et des Lumières, toutes les voix se font entendre. La loi et le droit ont prééminence sur les avis de quelques irréductibles qui s'en tiennent encore à une vision traditionnelle de la famille, qui aurait évolué avec son temps et la modernité. Au parlement en Rd Congo on ne remet rien en cause. On passe d’une interpellation ministérielle à l’autre, mettant les membres de l’exécutif sous l’épée de Damoclès, dans l’espoir d’une réaction en espèces sonnantes et trébuchantes qui font reculer les votes.

Après le passage de cette loi, il faudra trouver un autre sujet clivant dans l'opinion française. La régularisation massive des sans-papiers? Ou bien, le vote des étrangers? Des tels sujets feront le buzz et donneront lieu à des longs débats sans pour autant s'attaquer aux problèmes de l'emploi et du pouvoir d'achat qui ne font décliner. Il aura au moins l'avantage de permettre à ses défenseurs de glaner des voix dans l'opinion de ceux qui sont pour. Ce sera, encore une fois de plus, des sujets qui friseront la stigmatisation de l'autre, différent, comme l'a exposé le journaliste polonais Ryszard Kapu?ci?ski dans Cet Autre. Pour Joëlle, française dans la cinquantaine, «le mariage pour les personnes de mêmes sexes n'est pas le problème. Ce qui dérange, c'est de voir que ce sujet revient tout le temps dans les médias et ça devient soulant à la longue. Déjà qu'ils font déjà tout ce qu'ils veulent chaque jour,» s'emporte-t-elle. Il faudra s'attendre à en boire encore pendant un temps, jusqu'à la promulgation de la loi.

 

Jacques Matand’

Slate Afrique les blogs

Ses derniers articles: Tunisie : Le retour de la censure sur le Net?  Tunisie : Le retour de la censure sur le Net?  Egypte: hommage paradoxal aux manifestants anti-régime militaire 

mariage

AFP

Mariage ou ballon rond: des Algériennes face

Mariage ou ballon rond: des Algériennes face

AFP

Athlétisme: mariage de la championne olympique Caster Semenya avec sa compagne

Athlétisme: mariage de la championne olympique Caster Semenya avec sa compagne

AFP

Tunisie: manifestation contre une loi "rétrograde" sur le mariage des mineures

Tunisie: manifestation contre une loi "rétrograde" sur le mariage des mineures

travail

AFP

Indonésie: Essien sans permis de travail

Indonésie: Essien sans permis de travail

AFP

La Tunisie veut lutter contre le travail des enfants

La Tunisie veut lutter contre le travail des enfants

AFP

Gabon: les salariés de Shell-Gabon reprennent le travail

Gabon: les salariés de Shell-Gabon reprennent le travail